Lundi matin, le jounal Le Parisien a publié une interview de Michal Sapin. Le ministre du Travail est revenu sur la vision de l'affaire DSK par François Hollande. Voici ses déclarations. 

Michel Sapin s'est confié sur l'affaire DSK, la raison pour laquelle l'ancien patron du FMI n'a pu se présenter à la présidentielle. 

"Il était surpris par l’ampleur de l’affaire, mais pas étonné de voir DSK pris dans un scandale de sexe… au fond, on s’y attendait tous" a déclaré le ministre du Travail au Parisien

Publicité
Pourtant, au matin du scandale François Hollande, qui était alors chez sa compagne, n'y croyait pas. "Comme beaucoup, le président du conseil général de Corrèze refuse d’y croire. Il veut se rendormir, mais sa compagne insiste. Ce qu’il prenait pour des balivernes d’internautes se confirme. Au petit matin, Hollande appelle son vieux copain Michel Sapin" rapporte le Parisien.

"Son but était de battre Dominique à la régulière, pas de le voir éjecté du système" a conclu Michel Sapin. 

 

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :