Parmi les 36 000 communes françaises, certaines ont moins la cote auprès des touristes et des habitants. Votre ville est-elle parmi les moins populaires de France ? Attractivité, ensoleillement, pollution, pluviométrie, Planet.fr a recoupé ces quatre critères pour établir un classement des villes françaises qui plaisent le moins.

1 - Les villes les moins populaires de la région Haute-Normandie

Situés au nord-ouest de la France, les départements de l'Eure et de la Seine-Maritime attirent peu de touristes et de résidents potentiels. Le Havre et Rouen totalisent les plus mauvaises moyennes de notre classement. 

Les deux villes font partie des quatorze agglomérations françaises qui perdent le plus d'habitants par an (classe 8 du rapport sur l'attractivité résidentielle des agglomérations*). Si leur niveau de pluviométrie est dans la moyenne nationale (770mm/an), elles bénéficient en revanche d'un ensoleillement bien inférieur au niveau moyen dans l'Hexagone (1568h/an contre 1973h/an).

Dernier indicateur, Rouen occupe la 14ème place des villes les plus polluées de France (3 jours d'air de mauvaise qualité en 2010) tandis que Le Havre arrive en 18ème position. 

De leur côté, les villes d'Évreux et d'Elbeuf s'en sortent un peu mieux grâce à un déficit migratoire modéré (Évreux), voire faible (Elbeuf). 

Publicité
*Méthodologie : Ce classement, effectué par la rédaction de Planet.fr, recoupe 4 critères : le déficit migratoire des villes qui se réfère à l'étude sur "l'attractivité résidentielle des agglomérations françaises" réalisée par le Crédit Foncier et l'Université Paris-Dauphine. Les données climatologiques sur l'ensoleillement et la pluviométrie des villes ont été fournies par Météo France. Enfin, la pollution des villes est mesurée grâce à l'indice de qualité de l'air relevé quotidiennement par buldair.org, site internet du bulletin de l'air agrée par l'Ademe (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise des Énergies).

© Shutterstock