Famille, proches, politiques... Voici leurs premières réactions et témoignages après l'annonce de la libération d'Ingrid Betancourt.

Fabrice Delloye, l'ex-mari d'Ingrid Betancourt

Publicité
"S'il n'y avait pas eu cette mobilisation exceptionnelle, s'il n'y avait pas eu ce qu'a fait le président (Nicolas) Sarkozy en parlant d'Ingrid dans son discours d'investiture, s'il n'y avait pas eu tout ça, jamais nous n'aurions pu obtenir ce résultat."

"Ingrid est libre, Ingrid est de nouveau maître de son destin."