Les parlementaires vont s'offrir deux semaines de vacances en plus… pour cause de "chômage technique" selon le site Mediapart. Alors qu'elles étaient prévues du 2 août au 9 septembre, les vacances des députés seraient prolongées jusqu'au lundi 24. Soit presque deux mois en tout.

L'info est passée quasi inaperçue en cette période estivale, et pourtant… "Faute de textes prêts, le gouvernement va renoncer à convoquer une nouvelle session extraordinaire début septembre", révèle Mediapart (article payant), qui cite un proche de Claude Bartolone, Président de l'Assemblée nationale : "[La prochain séance] ne sera pas avant la dernière semaine de septembre". Une "reprise" qui pourrait avoir lieu avec la ratification du traité budgétaire, ainsi qu'un texte sur la taxe sur les transactions financières.

"Rien n'est prêt"

Publicité
Concernant l'absence de textes à discuter, un conseiller explique : "il n'y a pas de textes, rien n'est prêt et on a l'impression que ça part dans tous les sens". Une impression renforcée par les révélations du Canard Enchaîné dans son édition du 11 juillet, qui affirme que la session extraordinaire de juillet dégageait un climat de pré-vacances estivales… 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :