Nicolas Sarkozy a perdu l'élection, mais en tant qu'ancien président, il va profiter de nombreux privilèges... à vie ! Voyages gratuits, bureaux mis à disposition, chauffeurs, indemnités... Tour d'horizon de ces avantages coûteux pour le contribuable.

Publicité

On se sait pas encore vraiment ce que fera Nicolas Sarkozy après son retrait effectif de la vie politique. Ce qui est certain cependant, c'est qu'il bénéficiera à vie de tous les privilèges accordés aux anciens présidents de la République française.

Pour commencer, selon la loi du 3 avril 1955, le président sortant reçoit "une dotation annuelle d'un montant égal à celui du traitement indiciaire brut d'un conseiller d'Etat en service ordinaire". Cela signifie que Nicolas Sarkozy touchera environ 6 000 euros brut par mois. Et cette indemnité reste cumulable avec d'autres pensions ou salaires. Ainsi, l'ancien président pourra ajouter à ces 6 000 euros 4 000 euros par mois correspondant au montant de sa retraite d'ancien président du Conseil général et de député des Hauts-de-Seine, et au montant de sa retraite de maire de Neuilly-sur-Seine.

22 000 euros par mois
Question argent, Nicolas Sarkozy pourra également recevoir 12 000 euros par mois de plus s'il choisit de siéger au Conseil constitutionnel, comme peuvent le faire à vie tous les anciens présidents de la République. Valéry Giscard-d'Estaing et Jacques Chirac ont d'ailleurs fait ce choix. Finalement, chaque mois, Nicolas Sarkozy pourrait toucher environ 22 000 euros brut, presque le même revenu que celui qu'il s'était accordé en tant que président.

Par ailleurs, Nicolas Sarkozy pourra profiter à vie d'une carte lui permettant de voyager de façon illimitée avec la SNCF et Air France. Lors d'un éventuel déplacement à l'étranger, l'ambassadeur de France dans le pays en question l'accueillera et s'occupera de lui trouver un hébergement. Et pour ses déplacements plus courts, l'ancien président disposera d'une voiture de fonction et de deux chauffeurs.

Des collaborateurs et des policiers payés par l'Etat
Nicolas Sarkozy se verra aussi mettre à disposition par l'Etat un bureau, souvent situé dans les beaux quartiers de la capitale. Il bénéficiera également de 7 collaborateurs payés par l'Etat (un directeur de cabinet, un employé des archives nationales, deux secrétaires particuliers et trois secrétaires dactylo).

Enfin, pour assurer sa protection, deux fonctionnaires de police seront présents en permanence à ses côtés, et son domicile personnel sera mis sous surveillance par des policiers.

1,5 million d'euros par an
Mais tout ceci a un coût ! S'il varie selon les choix des anciens présidents, on peut tout de même évaluer le montant moyen de tous ces privilèges. Selon René Dosière, député apparenté PS spécialiste des comptes de l'Etat et auteur du livre L'Argent de l'Etat, chaque ancien président coûterait chaque année environ 1,5 million d'euros. Avec Valéry Giscard-d'Estaing et Jacques Chirac, cela fera donc environ 4,5 millions d'euros par an pour nos anciens présidents...

© Lionel Bonaventure / AFP

Ailleurs sur le web

Publiez votre commentaire

249 commentaires

au fait j'oubliais abrogez

Portrait de LOUPIO-14

au fait j'oubliais abrogez leur donc le train gratuit ... vous pensez que ces gens là vont cotoyer le petit peuple dans un wagon de la SNCF ??? mort de rire ... même pas en rêve

 

Votez pour ce commentaire: 

c'est HONTEUX ... et ces gens

Portrait de LOUPIO-14

c'est HONTEUX ... et ces gens là essayent de nous faire pleurer ...

ça ils ne sont pas près de le "réformer" par contre "notre retraite ... "

Tous des profiteurs

dehors ce régime ...

 

 

Votez pour ce commentaire: 

la classe politique :

Portrait de AsinusFricat

la classe politique :

"on se goinfre et on aurait tort de se gèner puisque tout le monde trouve ça normal"

Votez pour ce commentaire: 

Et dans 30 mois, cela fera 1

Portrait de mougeot59@gmail.com

Et dans 30 mois, cela fera 1,5 million de plus à payer. Pourquoi imputer à Sarko une coutume qui date de plus de 40 ans. Cela frise la mauvaise foi ou l'acharnement anti-sarkozyste. Les socialos ont vraiment la trouille à l'approche des prochaines élections et font flêche de tout bois. Lamentable !

Votez pour ce commentaire: 

ça n'est pas à SARKO

Portrait de LOUPIO-14

ça n'est pas à SARKO seulement qu'il faut "imputer" ça mais à tous ces privilégiés de droite comme de gauche ... qui se foutent de notre gueule .... ma femme va partir en retraite en 2022 d'après les documents qu'elle vient de recevoir .... avec 770 euros de pension ... moins qu'un étranger qui arrive en france et qui n'a jamais cotisé ... honte à la france (sans majuscule) et à ses politiques véreux ... qu'on continue de payer grassement même avec des dizaines de magouilles derrière eux ... on est pire que les africains ...

Putain de république "bananière" ...

Votez pour ce commentaire: 

Mais remerçions monsieur

Portrait de l eclopee

Mais remerçions monsieur Fabius qui est à l'origine de cette gabegie, c'est lui qui a fait cette loi pour son idole Mitterrand pour qu'il puisse jouir de la vie après ses quatorzes années de mensonges et sa bigamie. Au passage il a mis les antiquaires son "popa" en était un , à l'abri de l'ISF il ne faut pas oublier cela avant de tapper sur Sarkozy.

Votez pour ce commentaire: 

les privilèges... ?

Portrait de geni.69

les privilèges... ? exactement les mêmes que pour tous les anciens présidents, sans distinction de couleur politique. Il en ait de même pour les ministres, députés, sénateurs, préfats et autres hauts fonctionnaires. 

Il faut vraiment mettre de l'ordre dans tout ça  !

Votez pour ce commentaire: 

Si les présidents devaient s

Portrait de pappyserge

Si les présidents devaient s'inscrire au chômage après leurs mandats ???

Eh bien, on n'irait jamais voter. Il n'y aurai aucun candidat.

Votez pour ce commentaire: 

bande de pourris !!!

Portrait de bbernard34

bande de pourris !!!

est ce que la question a été posée à Marine le Pen?

Si je deviens président, je ferais rendre tout l'argent volé par ces enfoirés!  et ce sera rétroactif !

Votez pour ce commentaire: 

Pages

Publicité