Bien que les faits "d'agression sexuelle" aient été reconnus, le parquet de Paris a décidé de classer sans suite la plainte de Tristane Banon à l'encontre de Dominique Strauss-Kahn.

Trois mois après le dépôt de sa plainte pour tentative de viol, Tristane Banon voit celle-ci classée sans suite par le parquet de Paris. Les faits qui remontent à 2003 ont été requalifiés en acte "d'agression sexuelle", un délit prescrit 3 ans après les faits.

Publicité
Alors que sort aujourd'hui même un livre retraçant sa version de l'affaire dans lequel DSK n'est jamais cité mais présenté en tant qu'"homme-babouin", reste à savoir qu'elle position prendra la fille d'Anne Monsauret. La jeune romancière a en effet toujours affirmé son intention de se constituer partie civile au cas où sa plainte serait rejetée.

Plus d'informations à venir.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité