Un sondage Ifop pour le journal Sud Ouest fait le point sur les rapports entre les Français et la police. Une relation qui bat de l'aile...

Principaux enseignements

Alors qu’en 1999, la police évoquait spontanément à une majorité de Français (53%) un sentiment de confiance, cette proportion chute aujourd’hui à 44%, soit moins de la moitié de la population.

 

Dans le même temps, le sentiment de sympathie baisse également alors que grimpe l’inquiétude lorsqu’on évoque la police. A noter également que 6% des Français se déclarent hostiles aux forces de l’ordre (même proportion qu’en 1999).

 

Dans le détail, on observe que la confiance dans la police est surtout l’affaire des plus vieux (50% des 65 ans et plus, contre 36% chez les moins de 35 ans).

 

Au regard de la proximité politique, on constate que les sympathisants de l’UMP sont particulièrement confiants dans les forces de l’ordre (60%), à l’opposé des partisans d’Europe Ecologie – Les Verts (36%) et du MoDem (30%).

 

Publicité
Alors qu’en 1975, date à partir de laquelle la délinquance a fortement progressé en France, 63% des Français estimaient que la police était efficace, ils ne sont aujourd’hui plus que 50% à partager cette opinion, soit une baisse de 13 points en presque quarante ans.

Publicité