La Marianne de Delacroix et son sein nu ne seraient pas forcément les bienvenus à Mayotte, 101e département français... Explications de la polémique autour de cette publicité jugée trop osée par les mahorais.

Cette publicité réalisée par la marque de prêt-à-porter mahoraise Pardon! pour l'anniversaire de la départementalisation de Mayotte a fait beaucoup de bruit. Cette dernière, (voir la photo ci-contre) représente Marianne telle que nous la connaissons sur le tableau de Delacroix, sein nu, et brandissant le drapeau français... mais celle-ci porte également un masque typique de Mayotte et un balai.  

Cette mise en scène a choqué les mahorais, de par la nudité de le jeune femme, Mayotte était peuplée en majorité de musulmans respectant un code vestimentaire assez strict. Le message provocateur qui accompagne la publicité laisse également perplexe : 

Publicité

"On ne peut que féliciter la France pour ce choix, dans la parfaite logique de la rigueur budgétaire dont on nous parle tant dernièrement. Mayotte a ainsi pu choisir d'échapper (par referendum : "voulez vous de l'argent ? oui / non") au terrible courroux de la puissante Union des Comores. Et ce petit confetti perdu dans l'océan indien entre Madagascar et le Mozambique est désormais une terre bien française, à l'instar du Cantal ou du Berry. Gastronomie raffinée, art de vivre à la française, arme atomique, taux de chômage anecdotique et allocations familiales... Il y a même une boutique Pardon! Pas encore brulée, pas encore pillée, elle fêtera samedi 25 février sa 4ème année d'existence sans encombres lors d'une grande soirée". 

Renonçant à toute polémique supplémentaire, la marque a préféré recouvrir le sein de la jeune femme dans sa publicité, mais n'a pas retiré le message provocateur. 

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :