Que faire lorsque vous êtes maire d'une ville et qu'un journal satirique vous met en cause dans une affaire de pots-de-vin ? La solution : acheter tous les exemplaires dudit journal et menacer les kiosquiers. C'est ce qu'a fait Joëlle Ceccaldi-Raynaud à Puteaux avec Le Canard enchaîné.

Joëlle Ceccaldi-Raynaud est la maire UMP de la ville de Puteaux (Hauts-de-Seine). Cette dernière est accusée par Le Canard enchaîné d’être mêlée à une affaire de pots-de-vin

Très embarrassée, la députée-maire aurait demandé à son équipe d’acheter tous les exemplaires du journal où le fâcheux article est publié tout en menaçant les kiosquiers qui souhaiteraient se réapprovisionner, selon un journaliste du Canard enchaîné et un élu de l’opposition.

Publicité
"Les kiosquiers ont reconnu des personnes de la mairie. L'un d'entre eux m'a assuré qu'en cas de nouvelle livraison, il mettrait les nouveaux exemplaires sous son comptoir et les renverrait la semaine prochaine pour invendus," déclare, Hervé Liffran, journaliste pour Le Canard Enchaîné.  
 
Crédit photo : © MaxPPP

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :