La femme du ministre de l'Intérieur Manuel Valls sait s'y prendre pour énerver les conseillers de Matignon. Anne Gravoin, qui n'a pas la langue dans sa poche, s'était ainsi permis de tacler la femme du Premier ministre Jean-Marc Ayrault. Tous les détails.

Le Canard Enchaîné du 22 août revient sur un épisode de juin dernier, lorsque dans une interview au Parisien, Anne Gravoin, l'épouse violoniste de Manuel Valls, s'en était prise à Brigitte Ayrault, la femme du Premier ministre.

Dans les colonnes du quotidien, Anne Gravoin déclarait ainsi : " C'est sûr qu'une musicienne, c'est un peu plus glamour que Mme Ayrault, prof d'allemand dans la banlieue de Nantes !" (ndlr : Brigitte Ayrault est prof de français)

Elle s'est rapprochée de Valérie Trierweiler pour la carrière de son mariLe Canard Enchaîné révèle aujourd'hui que la femme du ministre de l''Intérieur s'était attirée les foudres de l'hôtel de Matignon, où un conseiller avait déclaré : "C'est incroyable de parler ainsi de la femme du Premier ministre. On se croirait revenu à l'époque où le grand bourgeois Pierre Joxe parlait des chaussettes ringardes de Bérégovoy !"

Publicité
L'hebdomadaire dévoile aussi que Anne Gravoin se serait un peu servie de Valérie Trierweiler, compagne du président de la République. Elle "explique volontiers qu'elle a fait beaucoup pour la carrière de son mari en se rapprochant de la compagne de Hollande", qu'elle accompagnait dans les boutiques "à la mode", afin de "choisir ses robes".

© FRANCOIS GUILLOT / AFP

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :