Actualités
Publicité

Jean Sarkozy essaye-t-il de faire virer Devedjian ?

Réagissez ! - 21 commentaires

La sortie du livre de la directrice de cabinet de Patrick Devedjian sur les dessous de la politique dans les Hauts-de-Seine n'a pas fini de causer des dégâts. Aujourd'hui, le fils de l'ancien président de la République tenterait tout pour mettre le président du Conseil général à la porte. Les détails avec Planet.fr.

Publicité

Le moins que l'on puisse dire, c'est que les élus des Hauts-de-Seine n'ont pas apprécié la sortie du livre Le Monarque, son fils, son fief (aux Editions du Moment), satire politique écrite par Marie-Célie Guillaume, directrice de cabinet du président du Conseil général Patrick Devedjian. Dans le livre, Marie-Célie Guillaume égratigne tout le monde...

Selon Le Figaro, ce lundi, une vingtaine des 25 élus UMP du département se sont retrouvés afin de dénoncer le comportement de Patrick Devedjian, qui affirmerait son soutien à Marie-Célie Guillaume. Sur les personnes présentes, 18 se sont exprimées, et 14 d'entre elles ont estimé qu'avec ce livre, leur confiance avait été "trahie".

"Cet élu a déjà semé la pagaille"
Derrière ce vote de défiance, Patrick Devedjian voit "une manoeuvre montée de bout en bout par Jean Sarkozy et trois autres conseillers généraux". Il ajoute ensuite : "Je rappelle que cet élu a déjà semé la pagaille à Neuilly, à l'Epad, au Conseil général et cela continue. Je lui dis qu'il aurait tort de me prendre pour David Martinon (qui avait abandonné sa candidature aux municipales de Neuilly en 2008 après le retrait du soutien de Jean Sarkozy, ndlr). Ses pressions ne me conduiront pas à la démission".

Patrick Devedjian estime également que les votes qui ont été réalisés sur procuration ne peuvent pas avoir de valeur puisque "le vote n'était pas à l'ordre du jour, ceux qui ont laissé leur procuration ne savaient pas pour quel objet et les dates de cette réunion ont été modifiées, ce qui ne m'a pas permis d'y participer".

Derrière Jean Sarkozy, il y a Nicolas Sarkozy
Il accuse par ailleurs le fils de l'ancien président d'avoir exercé "des pressions" sur la présidente du groupe de la majorité départementale, Isabelle Caullery, "qui, épuisée, s'est sentie obligée de démissionner", remplacée par le vice-président Denis Larghero, un proche de Jean Sarkozy. Au fond, Patrick Devedjian pense que derrière le fils, il y a le père, Nicolas Sarkozy, président "retiré de la vie politique".

Enfin, en ce qui concerne la source de toute la pagaille, Patrick Devedjian explique au Figaro que sa directrice de cabinet "a beaucoup souffert de la situation que nous avons vécu pendant cinq ans", mais il lui aurait pourtant affirmé que ce livre n'était "pas très opportun", tout en lui laissant "sa liberté". Aujourd'hui, il confirme cependant qu'il est "en train de mettre fin" à la mission de Marie-Célie Guillaume au sein de son cabinet.

© Pierre Verdy / AFP

Je souscris à la newsletter planet À la Une

Voir un exemple
Publicité

Ailleurs sur le web

Publicité

Pour commenter cet article, veuillez vous inscrire ou vous connecter avec votre compte Planet

21 commentaires

Bravo Giellesse très

Portrait de accobrasp

Bravo Giellesse très juditieuse remarque, et il est certain que quelques clients de gauche ne valent pas beaucoup plus cher...

Hydrill aussi a raison : nous avons, lentement mais sûrement, construit un système politique qui s'est approprié, progressivement, des droits, les, pouvoirs, et des privilèges prochent de ceux de la monarchie; Et l'on voit ici que l'on se rapproche d'une forme de "titre de naissance" qui ne veut pas dire son nom...

il serait effectivement dramatique que ce genre d'individu décident su sort de ceux qui travaillent...

Votez pour ce commentaire: 

accobrasp a dit : Bravo

Portrait de giellesse

- Pouvons-nous parier un centime d'euro sur l'existence du Paradis ? - Non ! - Péchons !

accobrasp a dit :

Bravo Giellesse très juditieuse remarque, et il est certain que quelques clients de gauche ne valent pas beaucoup plus cher...

Hydrill aussi a raison : nous avons, lentement mais sûrement, construit un système politique qui s'est approprié, progressivement, des droits, les, pouvoirs, et des privilèges prochent de ceux de la monarchie; Et l'on voit ici que l'on se rapproche d'une forme de "titre de naissance" qui ne veut pas dire son nom...

il serait effectivement dramatique que ce genre d'individu décident su sort de ceux qui travaillent...

Je reprends partiellement un texte très objectif de G. König du 20/06/12 :

[...] pour la première fois dans l’histoire de la Ve République, les deux grands partis de gouvernement ne sont plus majoritaires. ....une vingtaine de millions de suffrages ...au premier tour des législatives, sur 46 millions d’électeurs. Ce rejet massif du duopole PS/UMP confirme dans les urnes [que] ... moins d’un Français sur deux souhaite que les deux partis qui, à travers leurs avatars successifs, gouvernent la France depuis plus d’un demi-siècle, continuent à le faire. D’où le vote FN, d’où l’abstention, d’où le sentiment général de confusion, entre dissidences, « ni-ni » et procès en légitimité.

Et pourtant, à l’Assemblée Nationale, seuls 17 sièges sur 577 ont été remportés par des candidats non soutenus par le duopole ! En dépit de leurs revers électoraux, les deux grands partis se sont intelligemment organisés de manière à perpétuer leur pouvoir. Ils ont mis au point des institutions toutes entières dévouées à leur cause : élection du président de la République au suffrage universel, qui force l’électorat à se polariser au deuxième tour ; scrutin uninominal majoritaire pour les législatives, qui incite au « vote utile » ; et depuis peu alignement du mandat législatif sur le quinquennat, qui fusionne en quelque sorte les deux élections. Force est de constater que la République a tué la démocratie, et que les citoyens sont condamnés à la servitude volontaire ..."

A ce qui est dit ci-dessus on peut donc rajouter le caractère "héréditaire" ("titre de naissance" comme vous dites) du pouvoir. Et si encore, les rejetons en question étaient pourvus d'intelligence, de savoirs, de savoir-faire, on pourrait parler de remplacement intéressant des anciennes générations par les nouvelles...  Or, s'agissant de Jean Sarkozy qui, à 22 ans a peiné pour avoir son DEUG, qu'il soit permis d'émettre quelques doutes concernant ses capacités....

Votez pour ce commentaire: 

Je ne porte ni l'un ni

Portrait de hydrill

Je ne porte ni l'un ni l'autre dans mon coeur

mais quand l'on voit le zèle des progénitures se précipiter dans la politique de plus en plus jeune il y a de quoi se faire du souci pour les générations futures car ce sont ces gens là qui n'auront jamais travaillé de leur vie qui vont décider de l'âge de la retraite de ceux qui en auront bavé pour maintenir le navire à flot .

S'il y avait moins de fric pour les politiques , vous ne pensez pas qu'ils seraient moins nombreux à prétendre qu'ils se mettent au service de leur pays ????

Votez pour ce commentaire: 

hydrill a dit : Je ne porte

Portrait de shooby

 Certains voient la réalité et demandent pourquoi ? Moi je rêve de l'impossible et je dis" pourquoi pas" ? (George Bernard SHAW)

hydrill a dit :

Je ne porte ni l'un ni l'autre dans mon coeur

mais quand l'on voit le zèle des progénitures se précipiter dans la politique de plus en plus jeune il y a de quoi se faire du souci pour les générations futures car ce sont ces gens là qui n'auront jamais travaillé de leur vie qui vont décider de l'âge de la retraite de ceux qui en auront bavé pour maintenir le navire à flot .

S'il y avait moins de fric pour les politiques , vous ne pensez pas qu'ils seraient moins nombreux à prétendre qu'ils se mettent au service de leur pays ????

Ils seraient en effet beaucoup moins nombreux. Pourtant tous se disent "être amoureux de la France et content de la servir" (même Morano nous a fait le coup ce matin sur Europe 1, pourquoi ça prend pas avec elle une telle déclarationd 'amour ?)
 

Votez pour ce commentaire: 

Tout le portrait de son

Portrait de accobrasp

Tout le portrait de son père....

Votez pour ce commentaire: 

Le SMIC est augmenté de 2 %

Portrait de Jeanphi78

Jeanphi

Le SMIC est augmenté de 2 % c'est un scandale pour les gens de droite, mais l'augmentation de 20 à 30 % des salaires des dirigeants est normale pour eux Je pense qu'il faudrait appliquer le SMIC à tous les parlementaires. On verrait leur réaction.

 

Votez pour ce commentaire: 

Mais il est au courant que

Portrait de shooby

 Certains voient la réalité et demandent pourquoi ? Moi je rêve de l'impossible et je dis" pourquoi pas" ? (George Bernard SHAW)

Mais il est au courant que son papounet n'est plus Président lui ?

Votez pour ce commentaire: 

les sarko pere et fils ,sont

Portrait de rocquepine

j'espere que SARKO sera battu j'ai 70 ans ,c'est la première fois que je vois un président aussi haineux ,avec les gens ,qui ne pensent pas comme lui Moi ma polique c'est mon porte monnaie , Et SARKO me l'à bien entame ,pendant que lui depense ,a&

 les sarko pere et fils ,sont tous les mêmes il faut virer tout le monde ,pour avoir la place Mais j'espere que Devejian ne se laissera pas faire .Neuilly n'appartient pas aux sarkosy.Lorsque l'on voit a l'heure actuelle ,les livres qui sortent au sujet des SARKOSY ca fait peur ces gens là

Il ne faut pas se laisser gouverner par ces gens ,qui ne pense qu'a eux 

Votez pour ce commentaire: 

Vous voyez comment Sarko a

Portrait de Français-avant-tout

Mieux vaut flotter sans grâce que couler en beauté.

Vous voyez comment Sarko a élévé ses morpions,ils vont être encore pires que lui.

Votez pour ce commentaire: 

Vous voyez comment Sarko a

Portrait de Français-avant-tout

Mieux vaut flotter sans grâce que couler en beauté.

Vous voyez comment Sarko a élévé ses morpions,ils vont être encore pires que lui.

Votez pour ce commentaire: 

Pages