L'animateur Jean-Luc Delarue a été mis en examen le 7 janvier 2011 par le juge d'instruction de Nanterre pour "détention et acquisition de drogue". Chaque mois, l'animateur aurait acheté pour plus de 10 000 euros de cocaïne ! Planet.fr fait le point sur l'affaire.

 Mis en examen le 7 janvier 2011

 L'avocat de Jean-Luc Delarue, Me Nicolas-Morel, a confirmé le 7 décembre à la rédaction d'Europe 1 la mise en examen de son client. Une mise en examen sans contrôle judiciaire a-t-il précisé. Mais  l'ancien présentateur de "Toute une histoire" risque 10 ans de prison pour détention de drogue contre un an pour "usage" de stupéfiants. 

 

Jean-Luc Delarue avait déclaré "attendre avec sérénité" cette mise en examen. Et pour cause, son avocat se veut optimiste : "La peine que mon client risque en réalité est une peine avec sursis s'il devait être amené à comparaître un jour devant un tribunal. Mais nous sommes confiants pour la suite, étant donné que mon client consolide soigneusement son rétablissement définitif. Il en est vendredi à 116 jours sans cocaïne et 95 jours sans alcool".

 

"Je consomme de la cocaïne régulièrement, sauf quand je suis en vacances. Je dois prendre environ 20 grammes par semaine. J'en consomme depuis plusieurs années, avec des pauses, et j'ai repris en mars 2010 après un arrêt de deux mois." avouait Jean-Luc Delarue au cours de sa fameuse garde à vue, le 14 septembre dernier.  Dans son numéro du 25 octobre 2010, le magazine Mariannepubliait des extraits du procès-verbal de l'animateur. Il y dévoile une consommation ahurissante qui lui coûtait près d'un tiers de ses revenus, sachant que le patron de Reservoir Prod gagne environ 35 000 euros par mois.

 

 Rappel des faits

Tout commence tôt dans la matinée du mardi 14 septembre, les policiers de la Sûreté Urbaine des Hauts-de-Seine se rendent au domicile de l'animateur de France Télévision pour l'interpeller et le placer en garde à vue. Le motif ? Sa prétendue implication dans une affaire de trafic de stupéfiants.

Suite à des écoutes téléphoniques, la police reproche à Jean-Luc Delarue d'être un (trop ?) grand usager du réseau impliqué dans ce trafic de cocaïne. Selon le site Internet de RTL "Il n'y a pas de preuve pour l'heure qu'il ait revendu des produits stupéfiants, mais les quantités qu'il se procurait auprès du réseau semblent nécessiter un certain nombre de vérifications".

 

En effet, Jean-Luc Delarue achèterait pour 10 000 euros mensuels de cocaïne. Avec un tarif moyen de 50 euros le gramme, cela représenterait 200 grammes par mois, soit environ 8 grammes par jour ! Une quantité énorme pour un homme seul...

 

Selon la police, l'animateur se serait fourni auprès de son dealer la veille de son arrestation : il lui aurait acheté 20 grammes. Lors de l'interpellation, les policiers n'en auraient retrouvé que 16. Jean-Luc Delarue aurait donc consommé 4 grammes pendant la nuit. Dans les couloirs de France Télévisions, où l'on soutient officiellement l'animateur-producteur, on murmure même que la quantité achetée lundi, et la dose consommée dans la nuit, étaient légèrement supérieures.

 

Publicité
Cependant, la garde à vue, longue de 10 heures, s'étant a priori bien déroulée, Jean-Luc Delarue ne devrait normalement être poursuivi qu'en qualité de simple consommateur et non de trafiquant. Pour le moment, ses prochains enregistrements sont donc maintenus et France Télévisions lui apporte tout son soutien.

 

 Les excuses de Jean-Luc Delarue

Mardi 14 septembre, en fin d'après-midi, sur le plateau de son émission Toute une histoire, Jean-Luc Delarue a présenté ses excuses :

 

L'animateur de 46 ans s'est d'ailleurs rendu en cure de désintoxication pendant 3 semaines en Suisse, près du Lac de Genève.  Une cure qui a pris fin samedi 23 octobre 2010.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :