Une infirmière libérale a été condamnée par la justice à payer plus de 390 000 euros à la Sécurité Sociale. Sylvie M. a escroqué la CPAM pendant plus de 6 ans. Découvrez l'histoire de son incroyable fraude.

  

Publicité
Sylvie M. a été condamnée à verser 393 500 euros à la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) suite à la décision du tribunal correctionnel de Melun du lundi 6 février. Elle écope également de trois ans de prison dont 12 mois ferme. 
Cette infirmière libérale est accusée d’avoir volé la Sécurité Sociale. Le préjudice est "de l’ordre du million d’euros" d’après le président du tribunal. 
 
Soins fictifs, faux frais de déplacement, ordonnances truquées... 
 
De 2002 à 2008, Sylvie M. a facturé des soins fictifs et falsifiés. Elle a également facturé de faux déplacements pour des patients qui étaient hospitalisés, et ne pouvaient donc être soignés à domicile. L’infirmière, qui travaillait à Mée-sur-Seine, en Seine-et-Marne, se justifiait auprès de la CPAM avec des ordonnances truquées.  
 
446 euros de chiffre d'affaire... et seulement 6 patients 
 
Son chiffre d’affaire a ainsi pu atteindre 446 000 euros avec seulement 6 patients alors que  la sécurité sociale estime 80 000 à 100 000 euros par an le chiffre d’affaire annuel moyen d’un infirmier libéral de Seine et Marne. "On se demande pourquoi la CPAM a mis autant de temps à s’en rendre compte" s’est même étonnée son avocate, dont les propos ont été rapportés par le journal Le Parisien
 
 
Durant son procès, Sylvie M. admet avoir triché mais déclare ne pas connaître le montant de son escroquerie. L’infirmière s’est avérée être une acheteuse compulsive qui dépensait 6 000 euros par mois en vêtements de luxe dont elle envoyait une partie à sa famille en Afrique dans le but de les revendre. Elle versait également 1 500 euros par mois à son mari (chômeur) qui, de son côté, entretenait une maîtresse à Bruxelles…
Sa maison située à Bussy-Saint-Georges a été saisie par la justice puis revendue pour rembourser ses dettes qu’elle n’a pas réussi à régler, ayant dépensé tout son argent…
 
 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publiez votre commentaire

7 commentaires

Les fraudes contre la

Portrait de M4ree

M4ree

Les fraudes contre la Sécurité Sociale son récurrentes:faux chômeurs, prestataires abusifs d'allocations familiales, travail dissimulé des entreprises,falsification des revenus, des prescriptions médicales..... Le laxisme et le matérialisme individuel se développent au mépris de la culture du travail, de la solidarité et de l'éducation!La seule "armada" de contrôleurs ne suffirait pas à supprimer ces fléaux qui gangrènent un système de protection sociale digne de ce nom car c'est l'affaire de tous et de toutes.Pour clôre le lamentable châpitre de cette infirmière "malfaisante", peu importe son origine car ce qui est grave c'est la disgrâce qu'elle fait retomber sur sa profession et l'on attend de l'Ordre National des infirmièrs qu'il applique une sanction sans appel: la radiation immédiate. 

Votez pour ce commentaire: 

En fait, c'est plus d'UN

Portrait de giellesse

- Pouvons-nous parier un centime d'euro sur l'existence du Paradis ? - Non ! - Péchons !

En fait, c'est plus d'UN MILLION d'euros qu'elle a escroqués ! Elle a été condamnée à verser 390000 euros....

Autre précision :

Nous lisons dans l'article :"Durant son procès, Sylvie M. admet avoir triché mais déclare ne pas connaître le montant de son escroquerie. L’infirmière (...) dépensait 6 000 euros par mois en vêtements de luxe dont elle envoyait une partie à sa famille en Afrique dans le but de les revendre. Elle versait également 1 500 euros par mois à son mari (chômeur) qui, de son côté, entretenait une maîtresse à Bruxelles…"

Le prénom francisé et le nom de famille tronqué renvoient à une certaine Sylvie Mazina Tchilombo, une congolaise arrivée,  à l'adolescence, en France où elle a passé son bac.

Une simple vérification sur Google nous permet de voir qu'elle exerçait au Mée-sur-Seine en tant qu'infirmière libérale, mais qu'elle est référencée aussi comme faisant de l'import-export !

Merci en tous cas à Planet.fr d'avoir eu l'honnêteté de relayer une information que les autres médias ont tue.

Votez pour ce commentaire: 

je ne sais vraiment pas

Portrait de bin

je ne sais vraiment pas pourquoi tu as écris son nom complet, ça ne t'apporte absolument rien, je pense que t'es un mec frustré voilà tout

Votez pour ce commentaire: 

Bravo les "contrôleurs" de la

Portrait de Ralbol94

 Bravo les "contrôleurs" de la CPAM.

On se demande pourquoi on vous paye.

Et après ça, on accuse les médecins de creuser le trou de la Sécu.  Courteline et Ubu au pouvoir

Votez pour ce commentaire: 

Tout ou presque est aujourd'

Portrait de domingo51

Tout ou presque est aujourd' hui sur informatique !

La CPAM peut donc savoir qui prescrit et facture quoi, quand  et à qui ...

Toute personne qui a quelques connaissances en informatique sait que l'on peut "manipuler" dans tous les sens les informations que l'on possède (les données) pour en extraire les anomalies statistiques et les analyser.

Dans ce cas précis, il n'y a que deux explications possibles :

          1) Chasser les fraudeurs de tout poil n'intéresse pas la CPAM (ce n'est pas son argent et elle ne veut pas d'ennuis ni avec les professions de santé, ni avec les asurés sociaux);

          2) L'incompétence règne à tous les niveaux et personne ne réfléchit au sein de l'organisme

Avous amis lecteurs de vous faire une opinion !

Votez pour ce commentaire: 

Bonjour, "On se demande

Portrait de Mangard

La modestie est quelquefois hypocrite, la simplicité ne l'est jamais, et le langage en a besoin avec des opinions un peu compliquées. Ne pas nous laisser bâillonner par les maîtres-censeurs du politiquement-correct.

Bonjour, "On se demande pourquoi la CPAM a mis autant de temps à s’en rendre compte", les négligences de cette dernière doivent nous couter très chères. Pour persécuter les malades en arrêt maladie, en affirmant qu'ils sont les principaux responsables du déficit, elle très mal placée. Cordialement à vous.

Votez pour ce commentaire: 

Il y a beaucoup de chomeurs

Portrait de herveter

Il y a beaucoup de chomeurs en France, je pense que l'embauche de contrôleurs, avec obligation de résultats serait dissuasif et rapporterait beaucoup d'argent à la CPAM et d'autres caisses... une seule tricherie serait une radiation à vie pour la personne... et demain tout reviendra dans l'ordre!!!! 

Votez pour ce commentaire: 

Publicité