Igor et Grichka Bogdanov, animateurs télé et auteurs du livre récemment paru Le Visage de Dieu, sont respectivement  docteurs en mathématiques et en physique théorique. Cependant, un rapport du CNRS, dont des extraits ont été dévoilés par l'hebdomadaire Marianne, remet en cause l'obtention de leur doctorat. Planet.fr a enfin réussi à les joindre. 

 Les jumeaux Bogdanov seraient-il des imposteurs ? C'est en tous cas ce que suggère l'hebdomadaire Marianne dans un article paru dans l'édition du samedi 16 octobre. 

 

Grichka et Igor Bogdanov ont été respectivement diplômés d'un doctorat de physique théorique et de mathématiques en 1999 pour Grichka et 2002 pour Igor. Mais l'obtention de ces diplômes ne se serait pas faite dans les règles ! C'est ce que révèlerait un rapport du CNRS dévoilé en partie par Marianne.

 

 Selon ce rapport rédigé à la demande du président de l'Université de Bourgogne et d'un directeur de département du CNRS en 2003, leurs thèses de doctorat seraient "incompréhensibles", "en vrac". Elles comporteraient "des imprécisions, des définitions manquantes". Certains passages sont même qualifiés d'"invraisemblables" et de "charabia", ce qui met en doute le bien-fondé de l'appartenance des frères Bogdanov au corps scientifique.

 

Les Bogdanov réagissent

 

Si la communauté scientifique émet des doutes quant à leurs diplômes, Igor et Grichka ne se laissent pas faire et répondent. Ils publient, par le biais d'un communiqué de presse envoyé le mercredi 20 octobre, une lettre ouverte datée de 2003 (époque à laquelle les thèses avaient été mises en doute pour la première fois) et écrite par Daniel Sternheimer, Directeur de recherche au CNRS mais aussi Directeur des thèses concernées.

 

Cette lettre affirme que "pour les thèses, toute la procédure a été conforme à la réglementation en vigueur, appliquée parfois avec sévérité. Grichka et Igor Bogdanoff, chercheurs non rétribués, ont été régulièrement inscrits en doctorat au Centre d’Etudes Nucléaires de l’Université de Bordeaux I, en 1991/92 et 1992/93. Ils avaient pour cela les diplômes requis".

 

Invités au micro d'Europe 1, les présentateurs de Temps X affirment également que le rapport "ne vient pas du CNRS en tant que tel, ça vient d'individus isolés" car il "renvoie à des pages qui n’existent pas dans [leur] thèse, c’est falsifié en quelque sorte".

 

 Mise à jour du jeudi 21 octobre 14 heures : 

 

Après plusieurs tentatives mercredi et jeudi, nous avons finalement réussi à joindre Grichka Bogdanov par téléphone. Ce dernier affirme, au sujet de la polémique causée par leurs diplômes de doctorat, que "nous en pensons quelque part le plus grand bien car cela va nous permettre de faire une mise au point".  

 

Publicité

Selon les frères Bogdanov, l'origine de cette affaire vient de la sortie de leur ouvrage Le Visage de Dieu, qui a eu "un succès inattendu" et "considérable" donnant lieu à de la "jalousie" ou de l'"envie".

 

De plus, ajoute-t-il, leur ouvrage apporte "des révélations sur l'origine de l'univers et du Big Bang" que certains membres de la communauté scientifique  ont "mal vécu". Grichka Bogdanov précise que dans ce livre, ils ont engagé leurs recherches dans des "territoires interdits", car la conclusion de leur ouvrage est que "l'univers n'a pas été créé par hasard", ce qui a "déclenché un ensemble de griefs du côté de la communauté scientifique".

 

Un rapport invalide 

 

Pour les frères Bogdanov, "il n'est pas normal qu'un compte-rendu fait par deux individus sorte aujourd'hui". Ce serait donc l'oeuvre de quelques jaloux qui auraient rendu public ce rapport "invalide juridiquement et scientifiquement".

 

Grichka Bogdanov explique que, d'une part, "il n'est ni daté, ni signé, c'est donc une enquête nulle". D'autre part, ajoutent-t-ils, lors de toute enquête, les sujets doivent être entendus, or cela n'a pas été le cas. "Nous n'avons été ni consultés, ni même entendus". Les ex-présentateurs de Temps X  n'étaient pas au courant de l'existence de ce rapport, qu'ils auraient découvert dans l'hebdomadaire Marianne

 

De plus, les frères Bogdanov dénoncent les erreurs scientifiques de ce rapport : "sur le plan du contenu, l'auteur du rapport ne connaît  rien à ce qu'il décrit". Grichka donne un exemple : "il prétend que j'ai fait une erreur en citant la page 17 de ma thèse, or vous ne trouverez rien de tel à la page 17 ! Les références sont fausses !".

 

Pour le vérifier, voir le rapport à la page 9 et la thèse de Grichka Bogdanov à la page 17

 

Pour les jumeaux, ce rapport "c'est juste une lettre anonyme d'un corbeau envoyée à un journal satirique". 

 

 

Pour en savoir plus, voir le site des frères Bogdanov

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité