François et Nicolas sont sur un bateau… le moins drôle tombe à l’eau. Pour savoir lequel, nous avons retrouvé leurs meilleures blagues et traits d’humour. A vous de juger.

 

François Hollande : l’humour politique

François Hollande, qui a été en classe avec Thierry Lhermitte et Christian Clavier, et que Nicolas Sarkozy surnomme  " monsieur petites blagues ", nous fait partager ses goûts humoristiques dans la vidéo ci-contre, tirée des archives de l'INA (à partir de 6’15). 

 

 

 



 

Dans ce portrait vidéo, diffusé au JT suite à sa victoire aux Primaires (le 16 octobre), François Hollande apparaît comme un bon farceur à deux reprises. D’abord quand sa mère parle de lui (à 0'28) : "Il nous disait quelque chose qui nous faisait toujours rire. Il nous disait quand je serai grand je serai président !" ; puis quand il évoque son régime face à une dame âgée (à 2’20)…

 

 



En termes d’humour, François Hollande reste particulièrement porté sur la politique. Un bon exemple réside en ce véritable sketch pour expliquer le droit opposable au logement. Une belle performance effectuée en février 2007 (lors du meeting de Ségolène Royal), face à un public conquis.


 

 

 

 

L’humour politique de François Hollande est bien sûr une arme pour faire passer des messages cinglants. Comme ici, le 2 mars à Toulon, où le socialiste ricane de l’UMP. Surtout en l'absence des principaux intéressés…

 
 
 

 

 

Inutile de dire que Nicolas Sarkozy fait forcément partie des cibles privilégiées de François Hollande.  En août dernier, l’actuel favori des sondages répondait ainsi aux journalistes à son sujet : " L’herbe est haute, hein ! Et je crains que sa tondeuse soit à puissance limitée. " (0’25)

 



Comment se moquer de Nicolas Sarkozy sans épargner les riches ? Hollande là encore ne s’en prive pas. Comme en témoigne cet extrait vidéo, datant du 27 août dernier et issu de l'Université d'été du PS à La Rochelle. 

 

 

 

Publicité
Enfin, dernière blague en date, le 13 octobre dernier, lors d’un déplacement dans une usine de colle dans l’Oise. Où François Hollande n’a pu s’empêcher de plaisanter ainsi : "Si on arrive à rassembler les Français avec votre colle... déjà les socialistes. Je vais prendre un petit flacon, ce sera précieux pour les jours qui viennent."

 

 

 

Publicité