Nicolas Sarkozy est-il le nostradamus des médias ? En tous cas, l'une de ces prédictions s'est avérée vraie. L'ancien président de la République avait prévu le traitement médiatique qui attendait son successeur. Démonstration. 

Encensé au début de son mandat, la cote de popularité de François Hollande est en chute libre... et ça se sent dans les médias ! Les unes flatteuses en faveur du président de la république se font en effet de plus en plus rares (comme le montre notre diaporama). 

Publicité
Or, Le Figaro révèle que son prédécesseur, Nicolas Sarkozy, avait prévu ce scénario. Le journal rapporte les propos que l'ancien président aurait tenus lors d'un déplacement en Guyane en janvier 2012 : "Vous vous rendez compte: un type normal ! Les premiers papiers dans la presse, ça va être : ah, un type normal, ça fait du bien ! Les deuxièmes papiers décortiqueront les ressorts de la normalité, vous vous habituerez. Les troisièmes papiers, ce sera: on n'en peut plus !".

Force est de constater que Nicolas Sarkozy avait raison, preuve avec ces unes de la presse datant d'après son élection :

 

Puis de celles-ci, plus récentes... et beaucoup moins flatteuses : 

  

 

Il y aurait une explication à ce phénomène baptisé le "Hollande bashing" (de l'anglais "bash", qui signifie "frapper") : la presse serait en fait nostalgique des frasques de Nicolas Sarkozy...

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :