Et maintenant ?

Le calendrier mis en place par le président et ses proches prévoit désormais une deuxième phase, avec des mesures à adopter pendant la session parlementaire extraordinaire qui a lieu entre le 3 juillet et le 2 août.

 

Publicité
A ce moment-là, des mesures devraient être prises dans le cadre de la loi de finance rectificative : ISF, surtaxe des sociétés pétrolières... D'autres ne sont d'ores-et-déjà plus à l'ordre du jour pour le moment, comme la fameuse taxe à 75% pour les revenus dépassant 1 million d'euros.