Lors de son déplacement à Rio, François Hollande était accompagné de gardes du corps chargés de sa sécurité... sans armes ! La mallette avait été oubliée à Paris. Les détails avec Planet.fr.

Heureusement qu'aucune menace sérieuse n'est venue frapper le président de la République ! Selon Le Canard Enchaîné du 27 juin, les policiers du Groupe de sécurité de la présidence de la République (GSPR) ont eu un "coup de chaud" mardi 19 juin dernier, à leur arrivée à l'aéroport de Rio de Janeiro, au Brésil.

François Hollande se rendait sur place pour assister à un sommet international. Les règles de sécurité exigent qu'à l'arrivée à l'aéroport d'une délégation étrangère, les personnes chargées de la sécurité présentent leurs armes de service aux autorités locales. Elles doivent à nouveau les présenter lorsqu'elles quittent le pays.

"A l'ancienne, à mains nues"Mais ce jour-là, impossible de remettre la main sur la mallette transportant les "six flingues" des gardes du corp du président. Pourquoi ? Parce qu'elle était tout simplement restée dans les locaux de l'Elysée, à Paris. Au final, les policiers du GSPR ont dû assurer la protection de François Hollande à "l'ancienne, à mains nues", selon l'un des membres du groupe. "De mémoire de flic, c'est une première"...

Publicité
Une enquête a été ouverte, et l'homme du GSPR responsable de l'erreur a été obligé de quitter le service de protection du président. Son départ n'est pas lié à l'oubli en question, mais bien à sa volonté de reporter la responsabilité sur l'un de ses collègues.

Non sans ironie, l'hebdomadaire termine son article en reconnaissant que "finalement, Hollande ne peut compter que sur Valérie Trierweiler pour assurer sa protection rapprochée".

© JOEL SAGET / POOL / AFP

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publiez votre commentaire

10 commentaires

Info, intox., cette info

Portrait de nan9

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Parce que c'est compliqué de faire simple. Alors, je fais compliqué, c'est plus simple. Et quand je fais ce que je peux, je fais ce que je dois..D.V.

Info, intox., cette info reste à prouver. Elle masque, en fait, peut-être, tout autre chose.

Votez pour ce commentaire: 

Les "pros" de la gachette

Portrait de jean.aymart

Les "pros" de la gachette sans leurs "pan-pan" à "mourir".............. de rire

Pauvre François t'es vraiment pas aidé!!!!

 

Votez pour ce commentaire: 

Dommage qu'on ne parle que de

Portrait de .Sophie.

Sophie

Dommage qu'on ne parle que de cet à-côté,

et non du fond !!

 

Votez pour ce commentaire: 

c'est une anedote non ?

Portrait de Tiro liro liro

"N'oublie pas de danser, même si tu es triste"...

  c'est une anedote non ? 

Votez pour ce commentaire: 

utiliser des gendarmes et des

Portrait de stvi

 stvi

 utiliser des gendarmes et des policiers pour un même mission revient à vouloir mélanger l'eau et l'huile .....

On voit les résultats ....donner la priorité aux egos plutôt qu'à la mission ce n'est pas une attitude responsable .....

 

A noter que De Gaulle avait fait confiance pour sa protection à des militaires issus de groupes commandos   

 

Votez pour ce commentaire: 

Et une bourde de plus ! C'est

Portrait de asphodèles

Asphodèle 

 Et une bourde de plus ! C'est çà le changement  Décidément, on passe vraiment pour des c..... à l'étranger.

Votez pour ce commentaire: 

A force de ne sélectionner

Portrait de LOeil

A force de ne sélectionner que des " Copains " le sérieux fini par s'estomper comme neige au soleil...

 

François Hollande s'est avancé en indiquant que son gouvernement ne pourrait être composé "QUE" de socialistes, c'est ici en clair l'intention de n'avoir aucune ouverture pour la performance de notre Etat. On met les meilleurs aux postes stratégiques pour s'assurer de la victoire dans tous les domaines, c'est un B à Ba de la réussite.

 

La promotion Voltaire de l'ENA est au rendez-vous, c'est copinage and co .... quelle tristesse !

Votez pour ce commentaire: 

LOeil a dit : A force de ne

Portrait de penkayak

 dourven

LOeil a dit :

A force de ne sélectionner que des " Copains " le sérieux fini par s'estomper comme neige au soleil...

 

François Hollande s'est avancé en indiquant que son gouvernement ne pourrait être composé "QUE" de socialistes, c'est ici en clair l'intention de n'avoir aucune ouverture pour la performance de notre Etat. On met les meilleurs aux postes stratégiques pour s'assurer de la victoire dans tous les domaines, c'est un B à Ba de la réussite.

 

La promotion Voltaire de l'ENA est au rendez-vous, c'est copinage and co .... quelle tristesse !

 

l'oeil 

quand  on dit comme hollande que 

le gouvernement ne pourrait  être composée que de  socialistes

on peut faire ta lecturte partisande de droite sarkozienne

ou comprendre  que  les socialiste le pourraient mais  ne le font pas et ne le feront pas

taubira  duflot ne sont pas socialiste et  confirme ma lecture et pas celle partisane de l'oeil

il y a 2 sens à l'ouverture

celle de  sarkozy qui demande allegence et reniement  besson   ou quand elle fait dans l'opportunisme  rama yade   amara  qui est jetée apres usage

pour moi une ouverture c'est de  fait venir des  personnes de sensibilités differente s pour enrichir le propos la ou  sarko l'utilisait pour museler  la diversité et ne faire une diversité que de façades

Votez pour ce commentaire: 

Si c'est faire de l'ouverture

Portrait de fumerenaparte

 G.

Si c'est faire de l'ouverture à la Sarkozy, c'est à dire prendre des gens de tout bords pour simplement pouvoir affirmer avoir l'esprit ouvert, et que dans les fait ces gens ne sont que des potiches, autant que les Sos gouvernent seul, ils ont la légimité. Si dans 5 ans leur bilan est positif, ils auront la "gloire", dans le cas contraire, ils prendront le même coup de pied qu'a prit Sarkozy. c'est pas plus compliqué...

Votez pour ce commentaire: 

stvi a dit : utiliser des

Portrait de penkayak

 dourven

stvi a dit :

 utiliser des gendarmes et des policiers pour un même mission revient à vouloir mélanger l'eau et l'huile .....

On voit les résultats ....donner la priorité aux egos plutôt qu'à la mission ce n'est pas une attitude responsable .....

 

A noter que De Gaulle avait fait confiance pour sa protection à des militaires issus de groupes commandos   

 

 

le grand charles faisait confiance mais  une confiance limitée

dans ses deplacements en train  il utilisait  un employé de la sncf  de sa stature  qui descendait le 1er  des fois que !

Votez pour ce commentaire: 

Publicité