François Fillon aurait envoyé aux adhérents UMP de sa circonscription, à Paris, un courrier pour promouvoir sa candidature à la tête du parti. Problème : les enveloppes seraient affranchies aux frais de l'Assemblée nationale…

En campagne pour présider l'UMP, François Fillon enverrait donc une partie de son courrier aux adhérents via le budget de l'Assemblée nationale. C'est ce que révèle le site d'infos Le Lab, photo des enveloppes à l'appui.

" C’est un courrier comme bien d’autres, vantant les qualités de François Fillon en candidat à la présidence de l’UMP, et accompagné d’un bulletin de parrainage. Le genre de courrier qui parvient aux militants depuis le début de la campagne. Sauf que cette fois-ci, les quatre pages ont été envoyées aux électeurs UMP du député Fillon, dans la 2e circonscription de Paris, le tout affranchi dans une enveloppe aux frais de l’Assemblée nationale" affirme le site.

A l'intérieur des enveloppes, une lettre du député-candidat adressé aux électeurs, accompagnée d’un bulletin de vote et d'un "mode d’emploi pour la collecte des parrainages en faveur de la candidature de François Fillon".

 

Un faux problème ?

Joint par le Lab, à propos de l'affranchissement du courrier aux frais de l'Assemblée nationale, l'entourage de François Fillon évoque un "faux problème", François Fillon utilisant le budget correspondance qui lui est alloué en tant qu’élu.

François Fillon trouve normal d’informer ses électeurs de sa démarche. Il ne l’a envoyé qu’aux adhérents UMP de circonscription et pas à l’échelle nationale.

Un autre problème est cependant soulevé par cet envoie ciblé : l'utilisation des bases de données des adhérents UMP. Une pratique interdite en théorie. Or en ciblant les adhérents de sa circonscription, François Fillon confirme cette utilisation décomplexée des bases de données. Comme beaucoup d'autres candidats…

Le guide électoral de la campagne l’interdit pourtant formellement :

Publicité
Afin d’assurer l’égalité entre les candidats, il est strictement interdit à tout cadre de l’UMP (national ou local) de recourir aux fichiers des adhérents pour soutenir ou promouvoir une candidature.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité