Le centre de recherches de Sciences Po a publié une partie des résultats de son baromètre de la confiance politique. Planet.fr vous présente certains chiffres de cette étude relativement peu rassurante.

 

Les Français en ont-ils ras-le-bol de leurs représentants politiques ?

Le CEVIPOF (le Centre de recherches politiques de Sciences Po) a publié une sélection des résultats de son enquête sur Le Baromètre de la confiance politique. Les résultats montrent une population française guère satisfaite de ses dirigeants.

 

Près de deux tiers des Français ne font pas confiance à Nicolas Sarkozy

 

Selon les résultats publiés, les Français ne feraient plus confiance aux politiques. 65% des Français interrogés ne font plutôt pas confiance ou pas confiance du tout au président de la République, contre 56% pour le premier ministre et les députés.

 

 

Marine Le Pen en bas du classement

 

Les Français interrogés ont également "noté" différentes personnalités politiques. Parmi les résultats publiés auxquels nous avons pu avoir accès, il apparaît que près de la moitié des Français n'ont jamais fait confiance aux personnalités politiques françaises les plus connues. Ainsi, 47% n'ont jamais fait confiance à Nicolas Sarkozy, contre 56% pour Ségolène Royal et même, 68% pour Marine Le Pen.

 

Dominique Strauss-Khan, le bon élève

 

Selon l'étude du CEVIPOF, c'est Dominique Strauss-Kahn qui s'en sort le mieux si l'on compare les scores obtenus par les politiques. 25% des Français déclarent que le patron du FMI a su gagner leur confiance, et "seulement" 35% déclarent n'avoir jamais eu confiance en lui (un assez bon score, comparé à ceux cités plus haut).  

 

Les politiques peu au fait des préoccupations des Français

 

Publicité
Autre résultat de l'enquête assez marquant : parmi les Français interrogés, 83% pensent que les politiques se préoccupent peu ou pas du tout de ce que pense la population et 56% d'entre eux déclare n'avoir confiance "ni dans la droite ni dans la gauche pour gouverner le pays". 

 

 

Voir le détail des résultats de l'enquête publiés sur le site du CEVIPOF.

 

L'étude a été réalisée sur un échantillon de 1500 personnes âgées de 18 ans et plus et qui sont inscrites sur les listes électorales.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :