En déplacement présidentiel dans le Lot-et-Garonne jeudi, le chef de l'État s'est fait bousculer par un homme qui l'a tiré par le col de chemise.

Jeudi 30 juin, vers 12h, le président de la République était à Brax (Lot-et-Garonne) pour s'exprimer sur la libération des otages Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier. Alors que le chef de l'Etat échange quelques poignées de mains, un homme le tire par le col de la veste, le faisant vaciller.  

Quatre membres des services de sécurité le plaquent aussitôt à terre, pendant que Nicolas Sarkozy retrouve l'équilibre et poursuit son bain de foule.  

Trois ans de prison et de 45 000 euros d'amende

L'agresseur a été rapidement placé en garde à vue à la gendarmerie d'Agen. Agé d'une trentaine d'années et résident du département du Lot-et-Garonne, il n'est pas connu des services de police.  

Publicité
Si les faits sont qualifiés de violences aggravés, en raison de la qualité de dépositaire de l'autorité publique du Président, le délit est passible de trois ans de prison ainsi qu'une amende de 45 000€.  

 L'épisode a été filmé par les caméras de BFM TV :

 

> Plus d'infos sur l'agression du Président

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :