Rebelote pour Jacques Chirac. Samedi 11 juin, les caméras du Petit Journal de Canal + ont à nouveau surpris l'ex-président de la République, en train de draguer la même femme blonde qu'il y a deux ans. Cette fois, il joint le geste à la parole, et devient même jaloux. Planet.fr vous propose de découvrir cette nouvelle séquence, déjà culte.

Souvenez-vous, en 2009, lors de l'inauguration du Musée Chirac à Sarran (Corrèze), Bernadette avait surpris Jacques en flagrant délit de drague pendant son discours. Deux ans après, le béguin de l'ancien président de la République pour Sophie Dessus, élue socialiste et n°2 du département, est toujours intact.

Et c'est encore Le Petit Journal de Canal + qui nous rapporte la scène qui se déroulait ce samedi 11 juin 2011 :  

"Monsieur Chirac se tiendra bien cette fois-ci. Je vais lui dire d'être sage"

"Monsieur Chirac se tiendra bien cette fois-ci. Je vais lui dire d'être sage", assure la blonde en arrivant au Musée Jacques Chirac, lieu de leur premiers échanges.  

Encore une fois, l'ex locataire de l'Élysée insiste pour asseoir la jeune femme à côté de lui. Si, deux ans plus tôt, il lui avait fait apporter une chaise, l'ancien président déploie cette fois une nouvelle stratégie pour arriver à ses fins : ne plus lâcher la main de la demoiselle jusqu'à ce qu'elle soit assise à ses côtés.

"Tu es en train de séduire ma copine !"

Publicité
Et ça marche. Malgré les efforts de Sophie Dessus pour que Jacques Chirac "reste sage", celui-ci, incorrigible, profite de la visite du musée, pour laisser à nouveau parler son humour corrézien.  

Et quand on lui présente une pièce ancestrale chinoise, censée exaucer les vœux de son propriétaire, il lance à la jeune femme :"Je peux peut-être le piquer et te l'offrir !".

Plus loin, après la petite caresse sur l'arrête du nez, et le clin d'œil complice, Jacques Chirac en vient même à s'agacer, quand François Hollande lui pique "sa copine" pour parler boulot.

"Tu es en train de séduire ma copine !" lâche-t-il alors, jaloux, à l'adresse du député de Corrèze. "Il n'y a plus d'amis !' conclut-il.

 

 

Planet.fr vous propose de revivre la scène d'il y a deux ans.

 

 A lire aussi :

- Jacques Chirac drague la collaboratrice de François Pinault

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité