Une jeune italienne, naufragée du Costa Concordia, a saisi la justice pour réclamer un million d'euros de dommages et intérêts à Costa Croisières. La jeune femme, qui a perdu son bébé suite au naufrage, ne compte pas se contenter des 11 000 euros proposés par la compagnie. 

Une italienne de 30 ans rescapée du naufrage du Costa Concordia qui a eu lieu le 13 janvier dernier, réclame un million d'euros de dommages et intérêts.

La jeune femme, enceinte de quatre mois au moment des faits, dit avoir perdu son bébé suite au stress provoqué par la catastrophe. Lors du naufrage, elle avait été evacuée par une chaloupe qui a heurté des rochers. 

Publicité
La victime ne se contentera donc pas des 11 000 euros de dédommagement proposés par la la compagnie Costa Croisières, et s'apprête à rejoindre une plainte collective déposée par des naufragés.     

 

Lire aussi : 

 

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :