John McCain ne succèdera pas à George W.Bush. Le candidat républicain s'est incliné devant Obama. Pour quelles raisons ? Lisez le parcours politique, le programme et l'entourage du perdant des dernières élections US...

1. Son parcours politique

John McCain, 72 ans

Né le 29 août 1936 sur la base militaire américaine de Coco Solo, au Panama.

Mariage : John McCain épouse Carol Shepp en 1965. En 1979, il rencontre Cindy Lou Hensley à Honolulu (Hawaï), où il est officier dans la Marine. C'est le coup de foudre. Il divorce de Carol en février 1980 et épouse Cindy au mois de mai suivant.

Enfants : John McCain est le père de sept enfants : trois de Carol et quatre avec Cindy. Son fils aîné a participé à la guerre d'Irak et le cadet doit y être bientôt envoyé.

Lieu d'habitation : La famille McCain vit à Phœnix, en Arizona, dans le sud-ouest du pays.

Etudes : En 1954, il entre à l'Académie navale d'Annapolis. Malgré des menaces de renvoi pour indiscipline, il en sort diplômé en 1958. En 1967, alors qu'il survole le Vietnam, son avion est abattu et il est fait prisonnier. Après des années de torture, il est libéré en 1973.

Profession : McCain est aujourd'hui militaire à la retraite. Dans ses clips de campagne, il se sert souvent des images de « Cinq Colonnes à la Une », filmées lors de sa captivité au Vietnam, pour se valoriser et prouver qu'il a toutes les qualités d'un bon chef des armées.

Entrée en politique : Le père de Cindy propose à John McCain le poste de vice-président de sa société, ce qui lui permet de rencontrer les gens les plus hauts placés. Après avoir tissé de solides relations, il est candidat au poste de député de l'Arizona.

Mandats passés : En 1982 et 1984, il est élu député de l'Arizona à la Chambre des représentants des Etats-Unis. Ses deux mandats sont marqués par des positions politiques pas toujours en adéquation avec celles de son parti.

Publicité
Mandats en cours : McCain est sénateur de l'Arizona au Sénat des Etats-Unis depuis 1986. Durant ses quatre mandats, il s'associe souvent à des sénateurs démocrates pour aboutir à des réformes, ce qui lui vaut la réputation d'un républicain progressiste.

Voir le site officiel de la campagne de John McCain, en anglais.