Les dirigeants d'entreprise ne pourront pas gagner 20 fois plus que leurs salariés dans le public. Certains devront donc revoir leur salaire à la baisse…

Publicité

C'était l'un des grands engagements de François Hollande: réduire les écarts de salaires entre grands patrons et petits employés, tout du moins dans les entreprises publiques (où l'État est donc actionnaire majoritaire).

C'est désormais en train d'être mis en place. Avec l'adoption d'une mesure interdisant aux PDG de gagner plus de 20 fois le salaire de l'employé le moins bien rémunéré de l'entreprise.

 

Parmi les patrons concernés, qui devront donc diminuer leur salaire (ou, moins probable, augmenter fortement leurs employés), on trouve :

- Henri Proglio (EDF, 1,17 millions d'euros)

- Pierre Graff (Aéroports de Paris, 736 000 euros)

- Luc Oursel (Areva, 679 000 €)

- Jean-Paul Bailly (La Poste, 609.000 €)

 

Les chefs d'entreprise qui en revanche échappent à cette mesure sont :
 

- Guillaume Pépy (SNCF)

- Jean-Luc Hees (Radio France)

- Christophe Blanchard-Dignac (Française des Jeux)

 

Pour Jean-Marc Ayrault, qui a confirmé l'adoption de cette mesure dans les prochains jours à l'Express.fr, il s'agit de croire " au patriotisme des dirigeants, qui peuvent comprendre que la crise suppose l'exemplarité des élites politiques et économiques".

Et le premier ministre d'ajouter : "Les Français ont voté le 6 mai et les chefs d'entreprises sont respectueux du suffrage universel", a-t-il ajouté.
 

Ailleurs sur le web

Publiez votre commentaire

4 commentaires

Les patrons fournissent du

Portrait de ZERODEUX47

Les patrons fournissent du travail à beaucoup de personnes.Croyez-vous qu'ils vont s'embéter à continuer si on diminue leur salaire de cette façon.C'est la meilleure manière de faire partir beaucoup d'entreprises à l'étranger.

Votez pour ce commentaire: 

20 fois quel salaire minimum,

Portrait de gpaps

gpaps

20 fois quel salaire minimum, il serait bon de l'indiquer. Même si c'est le SMIC c'est moins que le salaire du président de la République. Ce qui serait logique ce serait que le salaire le plus haut ne devrait pas dépasser celui du président. 20000 € était un salaire plus que mini pour un Président. Celui de 14000 e est plus que ridicule pour un pays comme la France. Qu'aprèes il y est un vrais ré aménégement en ce qui concerne les cumuls et qu'il soit effectivement appliqué ; c'est encore plus qu'un flou artistique. voir les salires des receveurs des impôts avec des statuts remontant à Napoléon, etc....

Votez pour ce commentaire: 

je relève tout

Portrait de avetrani

Domenico AVETRANI

je relève tout particulièrement le cas de Pierre Graff, pdg d'Aéroports de Paris, qui déclarait récemmment qu'il était en faveur des mesures gouvernementales visant à limiter le salaire des patrons des entreprises publiques - explication de texte: Pierre Graff, en dépit de ses efforts désespérés pour rester en place au delà de ses 65 ans, doit partir d'ADP en septembre, c'est à dire que cette mesure ne lui sera pas appliquée, dés lors ses paroles favorables au gouvernement de gauche(lui qui a été trés proche du gouvernement précédent), ne peuvent être interprétés que comme une tentative supplémentaire pour rebondir sur de nouvelles aventure!  Il n'a toutefois pas trop à se plaindre de son sort car il en rentré à ADP, alors entreprise entièrement publique, au salaire déjà confortable de 250 000€ /an et grace à l'ouverture de capitale, pour les mêmes attributions, a vu ses rénumértaions multipliées par 3 ! Quel grand homme! L'état serait bien inspiré de jetter un oeil sur cette entreprise qui, suivant l'exemple de son PDG, a largement profité du système et entretient à demeure des gens surpayés sur des emplois fictifs                                                                                                                                   

Votez pour ce commentaire: 

A force de taxer les gros

Portrait de vde85

A force de taxer les gros revenus, les plus riches vont quitter la France.....et sans les riches nous n'aurons plus de travail car la richesse nous donne notre travail. Réagissez peuple Français, ne vous laissez pas borner par ce pouvoir qui profite des sujets tabous pour nous endormir dans de belles promesses. Ne leur donnons pas les pleins pouvoirs aux législatives, car plus personne ne pourra nous défendre contre des lois qu'ils mettront en place sans notre avis

Votez pour ce commentaire: 

Publicité