Dans une conversation téléphonique avec le maire de Sarcelles François Pupponi, DSK qualifie les journalistes de façon peu aimable. N'en déplaise à sa femme !

Publicité

Le 4 octobre 2011 au soir, Dominique Strauss-Kahn, bientôt cité dans l'affaire du Carlton de Lille, reçoit un coup de fil de François Pupponi, qui lui a succédé à la mairie de Sarcelles en 1997. Retranscrite par Le Monde.fr, la conversation évoque l'affaire du cercle de jeux Wagram, pour laquelle M. Pupponi a déjà été perquisitionné.

François Pupponi explique à son interlocuteur, un certain Dominique (on suppose très largement qu'il s'agit de DSK...), qu'il n'a rien à voir avec l'affaire "Wagram", pour laquelle il n'est à ce jour pas mis en examen (il doit de nouveau être entendu par le juge le 29 février).

— François Pupponi : "Bon, correct les mecs déliquescence complète putain. Je suis placé pour le savoir."

— FP : "Putain t'as raison (…) Et quant aux journalistes (…), c'est... "
— DSK : "C'est vraiment des pourris tous."

— FP : "C'est, c'est... Ça part en vrille, là je pense, là."
— DSK : "Ceci dit on va pas les rater..."
 

Ailleurs sur le web

Publiez votre commentaire

5 commentaires

Je n'adhère pas à ces

Portrait de Le monde

Je n'adhère pas à ces débordemets sexuels mais ,pour les donneurs de leçons quelle belle opportunité, un personnage en vue a commis des actes inqualifiables que la morale réprouve. Ce monsieur est entre les mains de la Justice et jusqu'à maintenant, il n'a pas bénéficié, que je sache de faveurs, alors laissons la Justice faire ce qu'elle doit faire ; ce monsieur est sufisamment entaché pour ne pas pouvoir se relever malgré tout son argent (ce que bien des gens mettent en évidence, il n'est d'ailleurs pas jugé pour ça).

Il est curieux de constater, combien le monde se repêt, et se roule dans la fange avec délectation, c'est désolant ce besoin de "maintenir" sous la l'eau la tête de quelqu'un, quel qu'il soit lorsqu'il est déjà à terre.

Les actes de  ce monsieur qu'ils soient financiers ou sexuels, sont inqualifiables et inexcusables mais le poursuivre d'une telle haine et mépris ne grandit personne. il n'aurait pas été mon  candidat mais je suis horrifiée des réactions que cette lamentable histoire génère.

Les médias ont un acharnement malsain lors de découvertes de ce type, plus de lucidité serait souhaitable, car ce que nous apprenons, nous le tenons des médias................!

Un peu de sagesse ne serait pas une mauvaise chose.

 

Votez pour ce commentaire: 

Je pens que les journalistes

Portrait de driek

Je pens que les journalistes jeun female ne pourrris pas du tout pur DSK.

Mais l'ancien patron du FMI sente tres mal!

Harry van Wees

Votez pour ce commentaire: 

Ce qui est plus grave c'est

Portrait de stvi

 stvi

Ce qui est plus grave c'est plutôt qu'une telle conversation puisse être eenregistrée et rendue publique ...Est ce que le maire de Sarcelle était sur écoute ?et pour quelle raison? terrorisme ?association de malfaiteurs?

Si ce n'est pas le cas on asiste encoreune fois à une violation des droits de la personne ,ce qui nous prouve bien que nous sommes dans un régime inquisiteur ,dictatorial,loin des valeurs d'une république

Votez pour ce commentaire: 

DSK, c'est l'hôpital qui ce

Portrait de jacocordoni

"L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face le fasse pour le sien" - George S. PATTON

 

DSK, c'est l'hôpital qui ce fout de la Charité, à pourri, pourri et demie, Ce n'est qu'un pervers obsédé sexuel qui mérite ce qui lui arrive. Et dire que ce mec aurait pu être Président de la République et qu'il est défendu par ses amis socialistes. Beurk.

Votez pour ce commentaire: 

Quel est le plus pourri ? DSK

Portrait de MAMY chris

Quel est le plus pourri ? DSK ou le monde journalistique ? Bonne question ?

Votez pour ce commentaire: 

Publicité