Des scientifiques russes et sud-coréens se sont associés dans le but d'essayer de recréer un mammouth, plus de 10 000 ans après l'exctinction de l'espèce. Plus de détails avec Planet.fr.

En 2004, le scientifique sud-coréen Hwang Woo-Suk annonçait une grande première : il aurait cloné un embryon humain et créé 11 lignées de cellules souches humaines par la suite. Il a rapidement été prouvé qu'il s'agissait d'une mascarade.

L'année d'après, en 2005, il a pourtant été officiellement reconnu comme le premier scientifique à avoir réussi à cloner un chien. En 2011, il a poursuivi ses expériences et cloné huit coyotes.

Restaurer des cellules de mammouthCe scientifique, plutôt controversé, appartient à la Fondation Sooam qui vient aujourd'hui de s'associer avec l'Université fédérale du nord-est de la République de Sakha, en Russie, afin de redonner vie au mammouth.

Les scientifiques devraient tenter l'expérience à partir de restes découvert dans le sol de la Sibérie cette année, dès que la Fondation aura reçu les restes de mammouth.

Publicité
L'un des chercheurs de Sooam a affirmé à l'AFP qu'"en premier, et c'est le plus dur, nous devons restaurer des cellules de mammouth", afin d'espérer pouvoir retrouver des gènes exploitables. "Ce sera très difficile mais nous pensons que c'est possible car notre institut est bon dans le clonage des animaux".

© Mistvan / Wikimédia Commons

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité