Un amendement au projet de loi de finances 2011 prévoyait le passage des PV de 1ère classe de 11 à 20 euros. Pour Xavier Bertrand et Luc Chatel, cette hausse devait être plus mesurée. François Baroin, ministre du Budget, vient de trancher.

Le député du Val-de-Marne et rapporteur général de la commission des Finances de l'Assemblée nationale est l'auteur d'un amendement visant à augmenter de manière progressive le tarif des contraventions de 1ère classe.

Lors d'une interview accordée à TF1 à la fin du mois de mai 2010, Gilles Carrez affirmait que "l'automobiliste préfère courir le risque d'une amende". Pour lui, les 11 euros actuels ne sont pas assez dissuasifs.

Selon le député, les amendes de stationnement représenteraient actuellement 600 millions d'euros. L'argent serait aujourd'hui destiné aux communes, et servirait à payer des équipements pour la sécurité des automobilistes et l'amélioration du stationnement.

L'amendement prévoyant la hausse du montant de la contravention de 1ère classe a été voté en commission des Finances à l'Assemblée nationale dans la nuit du 13 au 14 octobre.

 

Mais depuis quelques semaines, certains politiques UMP s'élèvent contre une telle hausse de prix. Xavier Bertrand, secrétaire général de l'UMP, a d'ores et déjà annoncé qu'il "ne voterai(t) pas cette mesure. Je sais bien que ça n'a pas été réévalué depuis des années, mais une telle augmentation double quasiment cette amende. Il faut rester dans des proportions qui sont mesurées". Il n'exclut cependant pas une "hausse modérée".

De son côté, Luc Chatel, porte-parole du gouvernement, estime que passer de "11 à 20 euros, c'est quand même beaucoup d'augmentation". Selon lui, "il y a peut-être un chemin intérmédiaire".

 

Publicité
Après de nombreuses protestations émanant des associations d'automobilistes, il semblerait que le gouvernement décide de jouer les arbitres. Ainsi, il y aura bien une augmentation du tarif, comme l'a confirmé François Baroin sur LCI, mais le ministre du Budget a fait comprendre que la hausse ne sera pas si importante que ce que souhaitent les parlementaires. Le nouveau PV de 1ère classe devrait donc se situer dans une fourchette comprise entre 15 et 20 euros.

 

Si l'augmentation devait être votée, serait une première depuis 1986.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité