Mardi matin, alors qu'il se rendait en Ariège pour présenter ses voeux au milieu agricole, l'avion de Nicolas Sarkozy a connu un problème de freinage, obligeant le président à atterrir en Haute-Garonne. Et ce n'est pas la première fois que les freins de son Falcon 7X lui jouent des tours. Les explications avec Planet.fr.

Mardi matin, Nicolas Sarkozy devait se rendre en Ariège pour présenter ses voeux au milieu agricole. Son avion, un Falcon 7X de Dassault Aviation, devait donc se poser à Pamiers, mais, comme l'explique un conseiller de l'Elysée au Parisien, "les volets de freinage de l'avion sont tombés en panne".

Impossible donc de s'arrêter à Pamiers, car la piste d'atterrissage est trop courte. L'avion a donc fait un détour par Toulouse, en Haute-Garonne, afin de pouvoir se poser sans risque pour le président.

Des anomalies en phases d'atterrissageLe conseiller affirme cependant que l'incident "n'a pas beaucoup perturbé le président". Seule ombre au tableau, Nicolas Sarkozy est arrivé en retard à son rendez-vous avec les agriculteurs.

Pour rentrer, le président a emprunté le second Falcon 7X qui effectue toujours les déplacements derrière le premier, resté à Toulouse en réparation.

Publicité
Nicolas Sarkozy a déjà connu des problèmes avec son Falcon 7X. En effet, en mai dernier, lors du G8 à Deauville, Dassault Aviation avait demandé à tous les Falcon 7X de rester au sol après la détection d'une anomalie au moment de l'atterrissage.

© MaxPPP

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité