Luc Chatel confirme mardi 25 janvier qu'une prime de mérite de 6 000 euros pourra être versée tous les trois ans aux principaux de collège et aux proviseurs de lycée. Planet.fr vous invite à donner votre avis sur cette actualité.

Mardi 25 janvier au matin, Luc Chatel a confirmé sur France Info une information diffusée plus tôt sur RTL dans la matinée :  les chefs d'établissements de collèges et lycées pourront toucher, tous les trois ans et après leur évaluation, une "prime de résultat" pouvant atteindre la somme de 6 000 euros.

 

Selon le ministre de l'Education nationale, cette prime vise à "valoriser l'engagement personnel des acteurs de l'Education nationale".

 

Autre nouveauté, la prime de mérite des recteurs d'académie de cette année sera versée en fonction de "la réalisation des objectifs qui leur seront assignés", selon le texte du Journal Officiel.  Cette prime, qui existait déjà et dont la somme de 19 000 euros était fixe, comporte désormais une part fixe de 15 200 euros et une part "variable" supplémentaire pouvant aller jusqu'à 6 840 euros. Au total, les recteurs pourront donc toucher plus de 22 000 euros de prime.

 

 

Ces nouvelles dispositions ne font pas l'unanimité. Le principal syndicat des collèges et lycées, le Snes-FSU, qualifie la nouvelle prime destinée aux chefs d'établissement de "prime à la servilité".

 

Quant à la nouvelle rémunération des recteurs, elle aurait pour but, selon certains, de motiver les recteurs à supprimer des postes. En effet, depuis 2011, ils peuvent décider eux-mêmes des postes d'enseignants à supprimer dans leurs académies.

De plus, en mai 2010, dans le cadre de la politique de non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, le ministère de l'Education avait donné aux recteurs des pistes pour supprimer des postes de 2011 à 2013 .

 

 

Publicité
Et vous, qu'en pensez-vous ? Ces primes sont-elles vraiment versées pour récompenser les chefs d'établissement et les recteurs méritants ? Ou servent-elles à les influencer ? Planet.fr vous propose de donner votre avis en cliquant sur ce lien.

 

 

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :