Ils ont été mis au piquet, ou plutôt au coin. Quatre enfants étaient proposés à la vente sur le site d'annonces entre particuliers leboncoin.fr.

"Vends quatre enfants de type européen, de 3 à 10 ans, autonomes, pucés et dociles. Prix : 250 euros l'un, les quatre pour 950 euros. Un acheté un gratuit. Prix à débattre. Urgent cause déménagement... Signé : Dutrout." L’annonce, postée sur le site leboncoin.fr dans la nuit du 23 au 24 novembre, dans la rubrique "animaux" !, a été dévoilée par le journal La voix du Nord.

Ceux qui ont vu s’afficher l’offre, à Auchel, dans le Pas-de-Calais, ont immédiatement alerté la police par téléphone. "L'annonce est restée en ligne une dizaine d'heures avant de disparaître dans la matinée du 24 novembre, le modérateur du site ayant pris les devants sans attendre notre injonction, raconte un policier en charge du dossier. On a compris assez vite qu'il ne s'agissait pas d'un trafic d'enfants mais d'une image détournée d'un goût douteux..."

L'auteur de l'annonce – sévissant à l’écran sous le pseudo de Dutrout - a du venir s'expliquer au commissariat dès le vendredi.

Âgé de 23 ans, originaire du Bruaysis, l'intéressé s'est d'abord décrit comme un fan de l'univers trash et décalé de Groland et des émissions satiriques du PAF. Il a raconté qu'il était venu ce soir-là rendre visite à sa belle-mère.

Profitant du départ de celle-ci à la baraque à frites, il avait alors photographié ses enfants avec son portable avant de mettre le cliché en ligne. Pas de quoi fouetter un chat pensait-il, d'autant que la belle-mère, mise au parfum en rentrant à la maison avec ses provisions, n'avait pas trouvé grand-chose à redire...

"Juste une blague"

"C'était pour délirer... J'avais déjà essayé de vendre un motoculteur sur ce site-là et ça n'avait pas marché. J'ai mis l'annonce en ligne, sûr que ça ne passerait pas, je pensais être censuré direct, aurait déclaré l'internaute aux policiers pantois. Je ne pensais pas à mal, c'était juste une blague".

Publicité
Reste à savoir si le procureur de la République de Béthune goûtera l'humour du plaisantin. De son appréciation de la "blague" en question dépendront les suites judiciaires données à cette affaire. En attendant d'être fixé sur son sort, l'internaute est poursuivi pour "atteinte à la vie privée" envers les quatre enfants qu'il a exposés sur le site leboncoin dix heures durant.  

A lire aussi :

Les professions les plus insolites

Les 20 objets le splus insolites vendus sur ebay

Les nouveaux records les plus insolites du guinness

 

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité