C'est en utilisant l'outil Google Earth que l'archéologue Angela Micol a peut-être découvert l’existence de pyramides égyptiennes encore inconnues à ce jour... Planet.fr vous propose de découvrir les images qui sèment le doute.

Publicité

Pas de recherches sur place ni de fouilles archéologiques dans cette découverte ! C'est en restant bien assise derrière son ordinateur en Caroline du Nord qu'après 10 ans d'observation, Angela Micol, archéologue américaine, aurait découvert une série de pyramides encore inconnues en Egypte.

Les deux sites qui ont retenu son attention se situent dans le bassin du Nil, à 150 km l'un de l'autre. Ce qui a interpelé l'archéologue, c'est ces regroupements inhabituels de monticules.

Le premier site qu'elle a découvert montre un monticule principal trois fois plus grand que la grande pyramide de Gizeh, avec un plateau triangulaire de 200 mètres de large. Cette dimension ferait d'elle la plus grande pyramide jamais découverte au monde.


 

Le deuxième site repéré par Angela Micol présente un monticule de forme carrée, à côté de trois autres monticules dont la disposition rappelle inévitablement celle des pyramides de Gizeh, qui abritent les tombeaux célèbres de Khéops, Khéphren et Mykérinos.



 Pour s'assurer de la véracité de ses découvertes, Angela Micol va se rendre sur place et poursuivre ses recherches. En attendant, les archéologues du monde entier scrutent avec attention les images qu'elle a découvertes. Et tous ne sont pas d'accord ! Pour certains, les monticules observés rappellent bien les pyramides de la XIIIe dynastie, entre -1801 et - 1635 environ. Mais d'autres chercheurs estiment qu'il faut encore attendre avant de tirer des conclusions.

Il y a un peu plus d'un an, en mai 2011, des images satellites infrarouges avaient permis à une équipe de chercheurs d'un laboratoire de la NASA de découvrir 17 nouvelles pyramides, plus de 1 000 tombeaux et 3 000 villages inconnus en Egypte.

© Angela Micol / Google Earth

Ailleurs sur le web

les derniers articles Dossiers de la rédaction

Publiez votre commentaire

Publicité