La suppression de jours fériés à la rédaction de Planet.fr, c'est un poisson d'avril, nos fidèles lecteurs le savent. Mais ce qui ressemble à une farce devient réalité chez nos voisins portugais. Ils perdent quatre jours fériés en 2013 dans le cadre de leur plan d’austérité.  Une telle mesure est-elle possible en France ?   

C’est officiel, le Portugal perdra quatre jours fériés en 2013, deux jours fériés civils et deux fêtes religieuses (la Toussaint et la Fête-Dieu) dans le cadre de son plan anti-crise. 

En France, selon l’Insee, les jours fériés plombent la croissance avec un coût de 1,8 milliard d’euros pour l’année 2012

Publicité
Après la suppression du lundi de la pentecôte qui avait eu du mal à passer en 2004 (et est, rappelons-le, redevenu férié en 2008), devons-nous nous préparer à voir disparaître d’autres jours fériés ? 

Pas si sûr, selon des spécialistes interrogés par iTélé, car la suppression de jours fériés pourrait même nuire au marché de l’emploi

"Le problème n’est pas de produire plus, c’est de vendre la production" déclare Mathieu Plane, Économiste à L’observatoire français des conjonctures économiques. 

Par ailleurs, aucune mesure de ce genre n’est au programme du nouveau gouvernement. 

 

 

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :