Dimanche 14 juillet, plusieurs coureurs du Tour de France ont été victimes de crevaisons engendrées par un acte de malveillance. Des clous avaient été placés sur la route. Explications et vidéo. 

 

Plusieurs coureurs du Tour de France ont été victimes de crevaisons dimanche, sur la 14e étape. 

Des clous disposés sur la route seraient à l'origine d'une trentaine de crevaisons, dont celle du vainqueur du Tour 2011, l'Australien Cadel Evans.

"Un ou des spectateurs ont lancé des clous, c'était évidemment volontaire. Les Sky ont été très sportifs, ils ont vu qu'il se passait quelque chose et ils ont ralenti le peloton pour que tout rentre dans l'ordre au bas de la descente" a déclaré Jean-François Pescheux, le directeur sportif de la course.

Cet acte de malveillance a même fait des blessés, le coureur Robert Kiserlovski a abandonné la course suite à une fracture de la clavicule, engendrée par une chute après sa crevaison.

Publicité
Une enquête à été ouverte pour "dégradations et mise en danger de la vie d'autrui". La direction du Tour de France a également porté plainte contre X pour "actes irresponsables et dangereux qui constituent une atteinte à l'intégrité physique des coureurs et au bon déroulement sportif de l'épreuve".

 

 

 
 
 
 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :