Durant la campagne présidentielle, Carla Bruni-Sarkozy prévenait ainsi un journaliste du Point. L'ex-Première dame aurait également rajouté : "Qu'est ce que vous allez bien pouvoir raconter sur l'autre ?"…

Le journaliste du Point Saïd Mahrane relate cette semaine la petite histoire dans son hebdomadaire. L'on y apprend que Carla Bruni a passé un coup de fil à sa rédaction tout juste cinq jours avant le premier tour pour livrer son ressenti : "Si mon homme est battu, c'est la fin de votre métier. Qu'est-ce que vous allez bien pouvoir raconter sur l'autre ? Il va falloir vous renouveler." aurait donc annoncé Carla Bruni-Sarkozy.

Publicité
Le journaliste décrit sa conversation avec Carla Bruni comme étant "d'abord calme et rieuse, puis, à mesure que l'on aborde la campagne, sèche et dure". L'ex-première dame aurait aussi annoncé : "Je sais que la volonté des médias est de faire élire l'autre candidat, mais je pense quand même qu'on va gagner, et ça démontrera combien vous êtes déconnectés des Français."

Des révélations qui, publiées après la victoire de François Hollande, démontre que Carla Bruni-Sarkozy se trompait à cette époque...

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité