Les carafes filtrantes connaissent un engouement chez les consommateurs depuis quelques années. Mais les avis restent partagés. Quels sont les avantages ? Sont-elles vraiment plus économiques ? Représentent-elles un risque pour la santé ?

Carafes filtrantes

Economiques, écologiques... Les carafes filtrantes ont de plus en plus de succès. Mais les avis sont partagés. Qu'en est-il vraiment ?

Les carafes filtrantes sont équipées de filtres munis d'une cartouche à base de charbon actif et de résines. Celles-ci permettent d'obtenir une eau sans goût et sans odeur tout en diminuant sa contenance en plomb. Aussi, la cartouche débarrasse l'eau du chlore, du calcaire mais possède la qualité de préserver les sels minéraux et oligo-éléments qu'elle contient.

Avantage le plus notable et le plus intéressant : la carafe nous fait faire des économies ! En effet, l'achat d'eau en bouteille représente un budget important puisqu'il s'agit de dépenses cumulées. La carafe filtrante, quant à elle, est un achat ponctuel : il faut compter 30 euros en moyenne.

Pour garder l'efficacité optimale de filtrage, les cartouches doivent être renouvelées une fois par mois. Elles coûtent environ six euros. Alors que l'eau du robinet revient à deux ou trois centimes d'euro le litre, une bouteille d'eau minérale peut coûter jusqu'à plus d'un euro !

De plus, la carafe filtrante correspond à un mode de consommation écocitoyen, lequel sensibilise de plus en plus de personnes. Et il est vrai qu'elle possède un réel intérêt écologique : son achat ponctuel réduit la production en déchets plastiques tout au long de l'année.

En revanche, côté prix, le procédé de renouvellement mensuel des cartouches représente un investissement régulier, qui, cumulé sur l'année, peut représenter un coût assez élevé (une cartouche par mois à six euros en moyenne reviendrait à dépenser 72 euros par an).

Côté pratique, certains estiment le délai d'écoulement parfois trop long et l'indicateur électronique qui informe l'utilisateur sur le niveau d'usure de la cartouche trop peu précis.

Côté santé, le risque de contamination n'est pas nul. En effet, les bactéries et virus peuvent passer au travers du processus de filtrage !

Publicité
Autre point discutable, la composition même de la carafe filtrante, exclusivement faite de plastique, tend à nuancer son bienfait sur l'environnement. Aussi, les cartouches à renouveler ne peuvent pas toujours être recyclées, selon leur type de composition.

Ainsi, même si cette carafe redonne une bonne réputation à l'eau du robinet, ses bienfaits restent contestables... Bouteille, robinet ou carafe... Ce sera à vous de trancher !

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :