Le jeune patron de Facebook est en passe de devenir le plus gros contribuable de toute l'histoire des Etats-Unis. Le Fisc devrait lui réclamer cette année entre 1,5 milliards et 2 milliards de dollars.

Selon le New York Times, Mark Zukerberg, 27 ans, devra s'acquitter de 1,5 à 2 milliards de dollars d'impôts. A titre de comparaison, le journal précise que les 400 contribuables les plus fortunés des États-Unis ont payé en moyenne 48 millions de dollars en 2009, d'après les statistiques du gouvernement.

Cette taxation record est directement liée à l'entrée en Bourse de Facebook, puisque la valorisation de l'entreprise est déjà évaluée entre 75 et 100 milliards de dollars pour 3,7 milliards de CA en 2011.

 

 120 millions d'actions

En 2005, Facebook a accordé à son dirigeant 120 millions d'actions à seulement 6 cents l'unité. Désormais, ces actions sont valorisées à 40 dollars l'unité. Mais la plus-value de Zuckerberg devrait automatiquement être soumise à l'impôt, à un taux de 35%.

Publicité
Pour le jeune pédégé, ces 5 milliards de dollars empochés signifieraient donc un impôt, versé à l'administration fédérale, de 1,5 milliard de dollars, auxquels s'ajouteraient encore 500 millions d'impôts dus à l'Etat de Californie.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité