Fin novembre, la ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale Roselyne Bachelot lançait la dernière grande réforme sociale du quinquennat de Nicolas Sarkozy : le financement de la dépendance. Aujourd'hui, l'Elysée rejette l'idée d'une seconde journée de solidarité. Quelles solutions reste-t-il ?

Dépendance : quelles pistes pour financer ?
Publicité

Nicolas Sarkozy l'avait promis lors de sa campagne en 2007 : il s'attaquerait au financement de la dépendance. Confronté au phénomène du vieillissement de la population, le gouvernement doit faire face à un coût estimé aujourd'hui à 20 milliards d'euros, qui passerait à 30 milliards d'euros d'ici 2025. Bien que certains élus de la majorité le poussent à reporter cette réforme sensible, le Chef de l'Etat a lancé le chantier sous forme d'un débat national qui devrait donner lieu à une proposition de loi avant l'été. L'échéance approche, et (débat ou non) l'Elysée supprime une à une les pistes envisagées jusqu'à présent.

 

Quel financement aujourd'hui ?
Les personnes en situation de dépendance perçoivent aujourd'hui l'APA, l'allocation personnalisée d'autonomie. Cette aide est financée par 0,1 point de la CSG, et par la contribution solidarité créée depuis la canicule de 2003 (jour de Pentecôte travaillé). Problème : ces fonds ne couvriraient que 30% des besoins des personnes concernées.
 

Le reste du financement est assumé par les départements et les familles. Comme le rappelle le président de l'Assemblée des départements de France, Claudy Lebreton, "les 102 départements de France financent trois types d’aides:
- une grande partie de l’Allocation personnalisée à l’autonomie (APA) : destinée aux personnes retraitées concernées, elle coûte un peu plus de 6 milliards.
- la Prestation de compensation du handicap (PCH) : elle va aux personnes en situation de handicap, par l’intermédiaire des Maisons départementales aux handicapés, qui définissent les plans de financement d’accompagnement. Cela représente plus de 1 milliard d’euros.
- le Revenu de solidarité active (RSA) : n’est pas pour les personnes âgées, mais pour tous les individus qui en ont besoin. Cela coûte 6 milliards d’euros."

Sur un total de 13 milliards, l'Etat ne finance donc que 7 milliards d'euros.

Ailleurs sur le web

Publiez votre commentaire

9 commentaires

REDUIRE LES SALAIRES DU

Portrait de zuzul

REDUIRE LES SALAIRES DU PRESIDENT DES MINISTRES DES DEPUTES EUROPEENS DEPUTES  ET TOUTS QUE DOUBLE EMPLOIS  LES IMMORTALES LES PARASISTES QUE GRAVITE AU TOUR DU ETAT LES COMMISSONS BIDONS LES DELEGUES CHARGEE DES MAITRE A L'OMBRE LE COMPAINS(chargee de misson) alore le secretaire d'etat le secretaire du secretaire ont a d'argent pour pouvoir aider les demunis c'est pas vrai Mme bachelot ca A combien  coutez le vaccin? ALORE BISOUS A TOUTS LES PENSEURS

Votez pour ce commentaire: 

il faut bien financer la

Portrait de felix68

il faut bien financer la corruption : en particulier raffarin qui n'est en rien un modéle d'intégrité .

Votez pour ce commentaire: 

il faut bien financer la

Portrait de felix68

il faut bien financer la corruption : en particulier raffarin qui n'est en rien un modéle d'intégrité .

Votez pour ce commentaire: 

si ,tout simplement on

Portrait de cfelix

 si ,tout simplement on gardait le fric distribué a l'afrique qui ne servira qu'a enrichir quelques gros....

Votez pour ce commentaire: 

quelque soit notre âge

Portrait de lilas1959

 quelque soit notre âge maintenant, la solution pour avoir le droit de vivre correctement : avoir du fric !! en France maintenant, la  règle c'est plus tu es riche plus on octroie des droits et plus on t'aide à t'enrichir encore, pour les autres c'est l'inverse ! quand on parle de la dépendance des personnes âgés, s'entend naturellement les personnes âgés sans le sou ! ceux qui se sont pour la plupart brisés à la tâche pour toucher une retraite minable, ceux qu'on laisse mourrir pendant la canicule, qui n'ont pas les moyens de se payer une mutuelle, que n'ont pas les moyens de bouffer à leur faim. combien de retraités travaillent-ils au noir pour pouvoir payer leur loyer ? j'en connais. pour eux c'est système débrouille. les maisons de retraite c'est aussi pour les riches, faut voir ce que ça coûte et bien souvent, on ne les traite pas avec le respect qu'il se doit. je l'ai constaté. l'état cherche toujours du fric, c'est curieux mais quand j'étais jeune, on a instauré le système de péage des routes dédié justement aux personnes âgés ! voilà bien un système qui rapporte des milliards alors pourquoi avoir privatisé les autoroutes, véritable vache à lait ! quand on aura un gouvernement qui ira chercher l'argent là où il est et non pas dans le porte monnaie de la classe moyenne qui est déjà vide, ça changera la donne mais ce n'est pas demain la veille puisque l'argent va à l'argent. Prenons du fric à Total, là y en a !

Votez pour ce commentaire: 

croyez vous vraiment que nous

Portrait de encules

croyez vous vraiment que nous allons vivre plus vieux??? vous rigolez, on nous empoisonne tous les jours un peu plus!!!! le dernier poilu mort il y a qq jours piloter encore un avion a 102 ans... dans 20 ans cherchez une personne capable de faire ca!!! on devient deja gaga a 60 ans avec tout le mercure, aluminium, fluor dans la bouffe, les vaccins, l'eau, le dentifrice.... on nous empoisonne. Savez vous que Bayer fait entre autres des pesticides, mais aussi des medicaments? je ne trouve pas cela tres compatible. D'abord on nous empoisonne et apres on nous soigne,,,, donc le fric va deux foiss dans la meme poche.... bizarre 

Votez pour ce commentaire: 

encules a dit : croyez vous

Portrait de encules

encules a dit :

croyez vous vraiment que nous allons vivre plus vieux??? vous rigolez, on nous empoisonne tous les jours un peu plus!!!! le dernier poilu mort il y a qq jours piloter encore un avion a 102 ans... dans 20 ans cherchez une personne capable de faire ca!!! on devient deja gaga a 60 ans avec tout le mercure, aluminium, fluor dans la bouffe, les vaccins, l'eau, le dentifrice.... on nous empoisonne. Savez vous que Bayer fait entre autres des pesticides, mais aussi des medicaments? je ne trouve pas cela tres compatible. D'abord on nous empoisonne et apres on nous soigne,,,, donc le fric va deux foiss dans la meme poche.... bizarre 

des Jeanne Calmant et autres centenaires LUCIDES ayant toute leur tete, il n'y en aura plus. meme si nous arrivons a 80-90- ans, faudra voir dans quel etat!!!! alzheimer, invalide a fond, laisse tomber. pour finir en legume c'est pas la peine. si pour big pharma, il nous fera bouffer 20 medicaments par jour, c'est ca leur but. s'enrichir encore sur notre dos/. C'est scandaleux de voir qu'aux gros riches on leur redonne des millions alors que les smicards  doivent gratter pour finir le mois!!!!!!

 

Votez pour ce commentaire: 

Et pourquoi pas un service

Portrait de SYLVIA54

Et pourquoi pas un service national de 1 ou 2 journées par an pour tout Français majeur et valide, à effectuer dans un service spécialisé pour personnes dépendantes ?

Cela permettrait à chacun d'apporter sa contribution en AIDANT les soignants & familles et surtout cela sensibiliserait chacun sur l'ampleur des tâches à effectuer auprés de ces personnes, cela tous les jours de l'année.

Et chacun toucherait du doigt l'incidence financière que cela représente pour la collectivité et les familles !

Votez pour ce commentaire: 

on sait bien que la journée

Portrait de chococapri

on sait bien que la journée de solidarité ne finance pas la dependance et les fonds sont detournés pour financer d'autres depenses inutiles.

ce serait le comble de mettre une deuxiene journée dependance ou alors commencons par le faire sur le revenu des hommes (femmes) politiques.

mme Bachelot pourrait montrer l'exemple.

Votez pour ce commentaire: 

Publicité