High-Tech

Facebook pénétré malgré lui par des images pornos

Réagissez ! - 2 commentaires

Le réseau social subit depuis quelques jours la déferlante de photos pornos. De nombreux utilisateurs ont déjà vu leurs pages envahies par ces images. Le site se dit victime de piratage.

Publicité

Situation tendue pour Facebook. Depuis quelques jours, le réseau aux 800 millions d’utilisateurs est en surchauffe : de nombreux membres se plaignent de voir leur flux d’actu envahi de spam particulièrement choquants, sexuels ou agressifs. Il s’agit de photos pornos qui font leur apparition au milieu des notifications habituelles.

Interrogé par le site informatique américain ZDNet, le réseau social affirme qu'il s'agit d'une attaque de hackers : " Facebook est au courant de ces attaques et nous étudions la question (…). Protéger les gens qui utilisent Facebook des pourriels et contenus malveillants est l’une nos principales priorités, et nous travaillons toujours à améliorer nos systèmes pour isoler et éliminer des contenus qui enfreignent nos normes. Nous avons récemment vu une augmentation des signalements, nous enquêtons et nous nous occupons du problème ".  déclare un porte-parole.

L’aspect massif de cette intrusion laisse penser que l’attaque soit coordonnée par un groupement de pirates : " les internautes ont été incités à faire du copier-coller et à exécuter des programmes malveillants en javascript dans la barre URL de leur navigateur, ce qui les a conduits à diffuser à leur insu ces contenus choquants " explique encore le réseau social.

Les utilisateurs qui auraient contribué malgré eux à propager l'invasion d'images choquantes ont cependant reçu un email leur indiquant la marche à suivre pour " réduire l'incidence de ces attaques ".
 

Difficile de répondre à cette attaque

Pour Sophos.com, spécialisé dans la sécurité informatique, le code à l’origine des spam aurait pu être donné aux utilisateurs du réseau par le biais, par exemple, d’un concours les incitant à copier-coller un lien dans leur barre d'adresse… ce qui aurait ensuite engendré les attaques. Or, selon le site expert en protection, " si l'on considère que la faille n'est pas sur Facebook-même, il semble difficile pour eux de répondre à cette menace ".

Cette attaque intervient quelques semaines seulement après l'annonce par Facebook de nouvelles mesures de sécurité pour protéger ses utilisateurs. Et après plusieurs annonces, plus ou moins officielles, du groupe de pirates Anonymous, qui promettait de détruire Facebook. A ce jour, l’attaque n’est pas revendiquée. 
 

A lire aussi :

 Facebook pour les nuls

Visite guidée des bureaux de Facebook

Les anecdotes les plus folles de Facebook

Je souscris à la newsletter planet À la Une

Voir un exemple
Publicité

Ailleurs sur le web

Pour commenter cet article, veuillez vous inscrire ou vous connecter avec votre compte Planet

2 commentaires

A trop vouloir jouer avec les

Portrait de guepprate

guepprate

(Commentaire supprimé par l'utilisateur.)

Votez pour ce commentaire: 

A trop vouloir jouer avec les

Portrait de guepprate

guepprate

A trop vouloir jouer avec les rouages  qui font tourner le monde on se prend les doigts  et cela fait mal;

Votez pour ce commentaire: