Une nouvelle affaire vient ternir un peu plus l’image d’Internet. Les arnaques à la webcam dans lesquelles les victimes se dénudent sont de plus en plus nombreuses. Les escrocs s’attaquent essentiellement à des jeunes en leur lançant le défi de se déshabiller. Puis le chantage commence.

De nouveaux escrocs surnommés "les brouteurs" sévissent de plus en plus sur le net. Leur mode opératoire consiste à prendre contact avec des jeunes victimes abusées par l’envie de rencontres et le côté connecté d’Internet. Une fois le contact établi, ces cyber-escrocs lancent des défis qui consistent la plupart du temps à se déshabiller devant sa webcam, parfois même jusqu’à des demandes de masturbations. Une fois la vidéo enregistrée, ils font chanter la victime coincée par la honte.

Publicité
De plus en plus de casLa police et de nombreuses associations ont relevé que de nombreux cas ont été recensés ces derniers mois. Deux jeunes qui habitaient respectivement à Brest et Marseille se sont d’ailleurs suicidés après avoir été piégés. Des associations de victimes se sont mobilisées pour alerter les parents sur ce nouveau danger du net et surtout soutenir des victimes "dévastées" par la honte.