Vidéos à la une
A Nice, les imans des Alpes-Maritimes ont lancé un appel aux dons du sang. Un acte de solidarité qui a rencontré un grand succès. L'affluence était telle qu'il a fallu patienter plusieurs heures. Les personnels médicaux se sont portés volontaires pour accueillir les donneurs ce week-end. Même si actuellement les réserves de sang sont suffisantes, elles risquent de diminuer dans les jours et les semaines à venir.
Vidéos à la une
Au lendemain des attentats qui ont fait au moins 128 morts à Paris ce vendredi, l'Etablissement français du sang (EFS) faisait face à un afflux de donneurs qu'il n'a pas contrôlé. "Nous n'avons pas les moyens de prélever tous les donneurs qui viennent", a expliqué son directeur, le professeur Philippe Bierling.
Publicité