Société
Sur "France 2" dimanche, Marie-Victorine est revenue sur sa relation "intense et extrême" qu’elle a vécue avec Dominique Strauss-Kahn en 1997. 
Politique
Dimanche soir, "France 2" a diffusé un documentaire sur l'ancien directeur du FMI, tombé en disgrâce suite à ses affaires de luxure avant la présidentielle de 2012. 
Société
Dominique Strauss-Kahn partage aujourd’hui la vie de Myriam L’Aouffir. Mais avant la quadragénaire, d’autres femmes ont compté dans la vie du politicien. 
Société
L’ancien patron du FMI a été aperçu en début de semaine à un festival à Marrakech (Maroc) au bras de sa compagne, Myriam L’Aouffir. En novembre dernier, il a été condamné à 75 000 € d'arriérés d'impôts.
Politique
En matière de divorce, on se souvient tous de celui de Nicolas Sarkozy et de Cécilia Attias - une première pour un président en exercice. Mais qu'en est-il des autres politiques, souvent discrets sur leur vie privée ?
Politique
A l’occasion de la sortie de son livre, une journaliste du Point, Anna Cabana, a confié une anecdote assez cocasse à propos de Dominique Strauss-Kahn. 
Vidéos à la une
LSK, la société d'investissement luxembourgeoise présidée par Dominique Strauss-Kahn jusqu'en octobre 2014, a créé 31 sociétés dans des paradis fiscaux, selon les révélations issues de la vaste enquête sur les "Panama papers". L'intéressé assure qu'il n'est en rien au courant des activités de sa firme.
Vidéos à la une
Seule candidate à sa succession, Christine Lagarde a été reconduite à la tête du FMI pour un nouveau mandat de cinq ans. Le Conseil d'administration a salué son leadership "solide". L'affaire Tapis n'aura donc pas entaché l'image de celle, qui a succédé à Dominique Strauss-Kahn en 2011.
Insolite
Un fast-food va bientôt ouvrir en face du Carlton de Lilles. Pour sa promotion, le propriétaire a choisi d’afficher le visage de Dominique Strauss-Kahn avec un slogan quelque peu douteux.
Politique
Alors que les ambitions politiques de Dominique Strauss-Kahn ont été stoppées par l’affaire du Sofitel,  l’un de ses ancien conseiller révèle qu’il avait tout préparé, jusqu’à son slogan de campagne pour 2012.
Politique
Alors que le magazine Closer a révélé ce vendredi que Dominique Strauss-Kahn serait le père d’un fils caché de cinq ans, Planet.fr vous propose de découvrir la nouvelle vie de l’ancien patron du FMI.
Politique
Accusé d'escroquerie dans l'affaire de son ancienne société d'investissement luxembourgeoise LSK, l'ancien patron du FMI a décidé de contre-attaquer contre une "dénonciation calomnieuse". 
Vidéos à la une
La justice cherche à comprendre le rôle qu'a pu avoir Dominique Strauss-Kahn dans son ancienne société d'investissements luxembourgeoise LSK qui a fait faillite en 2014. Une enquête a été ouverte pour escroquerie et abus de biens sociaux. L'ancien directeur général du FMI était déjà visé par une plainte déposée le 30 juin par un ex-actionnaire de LSK.
Vidéos à la une
En France, la justice s'intéresse de nouveau à Dominique Strauss-Kahn. Une enquête pour escroquerie et abus de biens sociaux a été ouverte par le parquet de Paris, enquête en lien avec son ancienne société d'investissement en faillite, LSK, dont il avait quitté la présidence en octobre 2014.
Société
Dominique Strauss-Kahn est de nouveau visé par une enquête judiciaire. En cause cette fois-ci son ancienne société d’investissements luxembourgeoise en faillite, LSK. Plus de détails.
Vidéos à la une
Dans une lettre ouverte intitulée "A mes amis allemands", l'ancien directeur du FMI Dominique Strauss-Kahn a dénoncé l'attitude de l'Allemagne et les conditions dans lesquelles un accord avec la Grèce a été trouvé. Il a estimé que l'Europe tournait "le dos à la solidarité citoyenne d'Habermas".
Vidéos à la une
Depuis l'affaire du Sofitel, DSK a beau avoir fait profil bas, sur les réseaux sociaux les internautes ne parlent que de lui. Le hashtag #DSK2017 se répand comme une traînée de poudre avec comme slogan de campagne, des blagues graveleuses. "Mon ennemi c'est l'abstinence" ou encore la France serait "la Gaule forte"...
Politique
L’ancien directeur du FMI, Dominique Strauss-Kahn, semble opérer un retour en grâce auprès des Français qui le placent haut dans un sondage pour 2017.
Politique
Dominique Strauss-Kahn a publié sur Twitter un document de deux pages où il expose ses solutions économiques pour sortir le pays de sa situation financière instable.  
Vidéos à la une
Au coeur de la crise grecque, l'ancien ministre des Finances a posté ce dimanche sur son compte Twitter un document de trois pages dans lequel il énumère des propositions pour sortir de la crise grecque en suggérant une nouvelle fois aux États de prendre leurs pertes. Quel est son "plan" et faut-il y croire ?
Vidéos à la une
L'ancien patron du FMI a publié samedi sur son compte Twitter des solutions pour sortir la Grèce de l'impasse. Selon lui, l'important est "d'apprendre de ses erreurs";
Vidéos à la une
Selon un sondage Elabe pour BFMTV, une nette majorité de Français (61%) ne souhaite pas voir le retour de Dominique Strauss-Kahn dans la vie publique. Mais à gauche, les opinions sont beaucoup plus partagées. Près d'un sympathisant sur deux se déclare favorable à son retour.
Société
Depuis quelques temps, la venue sur le célèbre réseau social de Dominique Strauss-Kahn fait beaucoup parler. Que faut-il voir au-delà de ces trois mots énigmatiques "Jack is back" ?
Vidéos à la une
OEIL DU WEB. Dominique Strauss-Kahn, l'ancien directeur général du FMI, a fait une entrée remarquée sur Twitter dimanche. Son message d'annonce, en anglais, "Jack is back!" a été retweeté plusieurs milliers de fois. Une questions se pose toutefois : qu'a-t-il voulu dire par là ?
Vidéos à la une
Depuis quatre ans et l'affaire du Sofitel de New-York, Dominique Strauss-Kahn a cumulé les scandales sexuels. L'ancien patron du FMI, qui a vu sa vie être déballée sur la scène publique, veut désormais bénéficier du droit à l'oubli et se consacrer au conseil international.
Vidéos à la une
Dominique Strauss-Kahn a été relaxé vendredi dans son procès pour proxénétisme aggravé en bande organisée. Cette décision est "un désaveu cinglant pour les juges d'instruction" qui avaient passé trois ans à rassembler preuves et témoignages, comme l'explique notre envoyé spécial à Lille, Thibault Malandrin.
Vidéos à la une
Le tribunal correctionnel de Lille a relaxé vendredi Dominique Strauss-Kahn, poursuivi pour proxénétisme aggravé en bande organisée dans l'affaire du Carlton de Lille. La justice a démonté tous les éléments à charge pointés sur l'ancien président du FMI, jugeant que l'ancien ministre socialiste ne savait pas que les femmes étaient des prostituées. Onze des douze autres prévenus ont également reçu un verdict favorable.
Vidéos à la une
Retrouvez les titres du 20 heures du vendredi 12 juin 2015
Vidéos à la une
Il tourne une page, après 4 ans d'affaires judiciaires sur fond de scandales sexuels. Dominique Strauss Kahn a été relaxé dans l'affaire du Carlton où il était poursuivi pour proxénétisme aggravé. Il risquait jusqu'à 10 ans de prison et 1,5 million d'euros d'amende. Le tribunal a estimé ne pas avoir suffisamment de preuves contre celui qui a reconnu avoir une sexualité 'plus rude' que 'la moyenne des hommes', et dont le comportement a plus a voir avec le libertinage qu'avec le proxénétisme. L'instruction a été qualifiée de 'château de cartes' par Henri Lelerc, un des avocats de DSK. 'La mise en examen de DSK, qui était totalement idéologique, reposait sur des critères moraux, et absolument pas juridiques. Nous avons dit qu'il n'y avait aucun fait d'aucune nature susceptible d'estimer qu'il pouvait avoir commis un délit de proxénétisme', a-t-il ajouté. Seul un des 14 prévenus comparaissant dans l'affaire du Carlton a été condamné pour proxénétisme - René Kojfer, l' ancien chargé des relations publiques de l'Hôtel Carlton de Lille- à la grande surprise de Dominique Alderweireld, alias Dodo la saumure, tenancier de maison close : 'Je m'attendais à une peine de prison, honnêtement, mais, beaucoup de courage (de la part du tribunal)'. Dominique Strauss Kahn était soupçonné d'être le 'pivot central' de rencontres avec des prostituées entre 2008 et 2011. Des parties fines organisées à Paris, Bruxelles et Washington.
Vidéos à la une
"Tout ça pour ça", a réagi sur BFMTV la conseillère régionale d'Île-de-France, Michèle Sabban, après la relaxe de Dominique Strauss-Kahn. Cette proche de l'ex-patron du FMI estime qu'il y a eu un "emballement médiatique juridique et politique".

Pages

Publicité