Vidéos à la une
L'auteur de la pétition pour la loi Travail Dominique Reynié, invité de BFM Story mercredi, a affirmé que les jeunes n'étaient pas assez considérés. "Aujourd'hui, 1 jeune sur 4 de moins de 25 ans est au chômage. Quand ils essaient de se débrouiller, on fait la chasse à leur nouveaux statuts, on les enferme dans une trappe", a-t-il déclaré. Sur les manifestations, il a jugé avoir "assisté au défilé des hyper-protégés, qui n'ont jamais connu le chômage, et qui vont empêcher tout débat qui pourrait donner une petite chance aux précarisés et aux jeunes de trouver un emploi".
Politique
Le président du parti de droite n’a pas apprécié du tout, mais du tout, l’attitude de deux maires des Républicains et les a traités de "petit merdeux" usant d’un langage grivois…
Vidéos à la une
Dominique Reynié, candidat du Parti Les Républicains dans la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, s'est exprimé ce mardi sur BFMTV à propos de son maintien pour le second tour. Il refuse d'opter pour le barrage au Front national. Louis Aliot, de l'extrême droite, est arrivé en première position devant le Parti socialiste dans la région. "Si nous laissons croire que tout se vaut, nous disons publiquement à tous nos concitoyens qu'en France, droite et gauche c'est pareil et que la seule opposition si vous n'êtes pas content, c'est le Front national", a expliqué le candidat LR.
Politique
Selon Le Parisien, l’éviction de l’eurodéputé comme tête de liste pour les régionales aurait permis à une autre figure médiatique du parti de conserver sa place. Explications.
Vidéos Argent/Bourse
Le 21 août, Dominique Reynié, candidat Les Républicains pour la région Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon était l'invité du Grand Journal, présenté par David Dauba, sur BFM Business.
Vidéos à la une
Dominique Reynié, candidat tête de liste de la droite, du centre et de la société civile pour la région Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées aux élections régionales, était notre invité du jour. A cette occasion, les GG ont voulu savoir ce que ce dernier pensait des propos tenus par Nicolas Sarkozy sur les migrants lorsqu'il a comparé ceux-ci à une fuite d'eau. Fatima Aït Bounoua reproche à notre invité de se présenter en tant qu'anti-populiste tandis que la stratégie du son parti, Les Républicain, est quant à elle populiste. Il nous explique que c'est une stratégie commune à tous les partis politiques.
Vidéos à la une
Focus sur le deuxième point presse tenu par Dominique Reynié, candidat de la droite pour les Régionales 2015.
Vidéos Vu à la télé
Dimanche 17 mai, une vive altercation a opposé Christiane Taubira et Dominique Reynié sur le plateau du Supplément sur Canal+. La garde des Sceaux n’a pas apprécié que le candidat UMP aux régionales en Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon...
Vidéos Argent/Bourse
Le 31 décembre, Dominique Reynié, politologue, a été l'invité de David Dauba, sur BFM Business.
Vidéos à la une
Serge Raffy, journaliste à l'Obs et auteur de "Moi, l'homme qui rit" (Ed. Flammarion), Thierry Arnaud, chef du service politique à BFMTV et Dominique Reynié, politologue et directeur de la Fondation pour l'innovation politique, étaient sur le plateau de BFM Story. Comme toujours à cette période, les responsables politiques prononcent leurs voeux pour la nouvelle année. Pour chacun, la méthode est différente: en vidéo, sur leur blog ou sur un réseau social, les responsables politiques ont adressé leurs voeux aux Français pour l'année 2015. En attendant celui de François Hollande pour les Français, Marine Le Pen et Nicolas Sarkozy ont déjà publié leurs vidéos sur leurs blogs. Et ils veulent tous les deux convaincre qu'ils sont capables d'incarner une relève crédible à François Hollande.
Vidéos à la une
Dominique Reynié, fondateur et directeur général de la Fondation pour l'innovation politique, et Laurent Neumann, éditorialiste politique de BFMTV étaient sur le plateau de BFM Story. Focus sur l'ancien secrétaire d'État au Commerce extérieur Thomas Thévenoud, qui a été contraint à quitter le gouvernement jeudi 4 septembre, neuf jours après sa nomination pour avoir omis de déclarer ses impôts. Des voix s'élèvent à droit et à gauche pour réclamer sa démission à l'Assemblée. Pour Dominique Reynié, le député PS peut effectivement garder son siège de parlementaire, mais sa présence n'est pas bonne pour son parti.
Vidéos à la une
Dominique Reynié, politologue, professeur à Sciences Po et directeur général de la Fondation pour l'innovation politique, répond aux questions de Ruth Elkrief sur la sortie de son nouveau livre...
Vidéos à la une
Dominique Reynié, politicologue et directeur général de Fondapol, était sur le plateau de BFM Story.
Publicité