Vidéos A la une
Hier, Denis Baupin a démissionné de son poste de vice-président de l'Assemblée nationale après avoir été accusé par de nombreuses femmes de harcèlement sexuel. L'agression sexuelle existe partout mais il est largement tabou d'en parler dans le monde politique. Alors que les femmes élues qui se sont exprimées hier ont mis du temps à l'avouer, qu'en est-il des femmes moins assurées ? Certains réduisent ce scandale au fait que la politique est un monde d'hommes. Selon Apolline de Malherbe, cette interprétation est fausse. "C'est surtout question de dominant et dominée", explique-t-elle. - Bourdin Direct, du mardi 10 mai 2016, sur RMC.
Publicité