Vidéos Argent/Bourse
L'Euro de football redonne le sourire aux professionnels du tourisme mais aussi aux commerçants comme les gérants de bars. Pour chaque ville hôte, les gains se comptent en dizaines de millions d'euros. La compétition dure jusqu'au 10 juillet.
Vidéos A la une
Supporter ensanglanté frappé au sol par d'autres à coups de pieds, chaises de bars qui volent, projectiles lancés sur les forces de l'ordre, nuages de lacrymogènes: la violence a jeté une ombre sur l'Euro en marge d'Angleterre-Russie, match à risques qui se déroulait samedi soir à Marseille. Un nouveau seuil a été franchi dans la violence samedi après-midi, avec une série de heurts entre supporters des deux camps et contre les forces de l'ordre. Après le match, d'ultimes affrontements ont surgi sur le Vieux-Port. La police a une énième fois répliqué à coups de gaz lacrymogènes avant que le calme ne revienne définitivement dans la nuit.
Vidéos A la une
Partout en France, des millions de personnes avaient les yeux rivés sur France-Roumanie ce vendredi soir, le match d'ouverture de l'Euro de football. Dans les bars, au sein d'une fan zone ou à la maison, les supporters ont soutenu les Bleus jusqu'au bout. L'ambiance a atteint son paroxysme en toute fin de match, avec le but victorieux de Dimitri Payet.
Vidéos A la une
Palpations, fouille des sacs, bagages passés au scanner, caméras de surveillance: les autorités ont déployé tout un arsenal pour assurer la sécurité de France-Roumanie, le match d'ouverture de l'Euro de football au Stade de France ce vendredi. Résultat: aucun incident n'est à déplorer, dans l'enceinte comme dans les fan zones. Les supporters ont même accueilli très favorablement ce dispositif renforcé.
Publicité