Revue du web
Avec Atlantico
Le récent reportage de France 2 pointant certains établissements refusant l'accès à des femmes a remis sur la place publique la question du vivre-ensemble dans certaines zones de France.
Revue du web
Avec Atlantico
Aux États-Unis, des promoteurs immobiliers arrivent à préserver une forme de ségrégation par le ciblage en ligne. Un nouveau signe des possibilités de plus en plus importantes des géants du Web d'influer sur la société.
Société
Selon ces deux pâtissières actives sur les réseaux sociaux, les casteurs de l’émission de cuisine de M6 les auraient rejetées parce qu’elles portent le hijab. 
Vidéos A la une
Aux Etats-Unis, Bruce Springsteen annule un concert prévu dimanche en Caroline du Nord. La star du rock souhaite ainsi dénoncer une loi jugée discriminatoire envers les personnes transgenres. Cette loi, promulguée fin mars par le gouverneur républicain de cet Etat, impose l'utilisation des toilettes publiques correspondant à l'identité sexuelle à la naissance. Bruce Springsteen dit vouloir lutter contre 'les préjugés et l'intolérance'. Bruce Springsteen & the E Street Band's April 10th show is canceled. Tickets will be refunded at point of purchase. https://t.co/YahXTKffvV- Bruce Springsteen (@springsteen) 8 avril 2016 Bruce Springsteen est resté fidèle à ses valeurs, à la lutte pour l'égalité des droits, à la justice. Un artiste toujours engagé.- Sylvain Zimmermann (@sylvainzim) 8 avril 2016
Vidéos A la une
Reprendre Mossoul, principal bastion d'Etat islamique depuis deux ans, c'est l'objectif de l'armée irakienne et des forces loyalistes. Mais l'opération s'annonce longue et difficile. Huit villages du secteur auraient déjà échappé au contrôle des jihadistes d'Etat islamique depuis le début de l'offensive, lancée jeudi dernier. Les forces de la coalition internationale appuient les Irakiens dans cette reconquête : plusieurs frappes aériennes ont été menées, notamment près de Qayyarah, une zone où se trouvent une ancienne base aérienne et une installation pétrolière, à une soixantaine de kilomètres au sud de Mossoul. Franchissant la ligne de front pour se mettre à l'abri, ces derniers jours, des milliers d'Irakiens ont été accueillis à Makhmour, à une vingtaine de kilomètres à l'Est de Qayyarah, de l'autre côté du fleuve Tigre. Ici, les forces kurdes, les Peshmergas, ont reçu déjà plus de 3 000 personnes. Certaines ont accepté de témoigner des conditions de vie sous Daech, toutes décrivent un enfer à notre envoyé spécial Mohammed Shaikhibrahim : 'Etat islamique utilisaient des méthodes de répression très brutales contre nous, ils nous imposaient de porter la barbe, de ne pas fumer, de porter de longues tuniques comme eux, ils nous imposaient leur style de vie extrémiste, ils pratiquent la discrimination raciale, ce sont des terroristes au-delà de toute description possible !' explique un homme. Imposition de la religion, du style de vie, discrimination, torture et exécution toujours plus 'créative' en cas de non-respect de leur loi, le règne de la terreur... 'Nous vivions cloîtrés à la maison la plupart du temps, nous avions peur de parler, ils contrôlent la moindre petite chose dans notre vie, ils obligent les femmes à porter le voile pour couvrir tout le visage, et les hommes doivent porter les mêmes vêtements qu'eux, et avoir la barbe, et même si y'a un problème dans votre propre maison avec votre propre famille, ils interviennent,'explique une vieille femme. (function(d, s, id) (document, 'script', 'facebook-jssdk'));[In pictures] Our correspondent Mohammed Sheikhibrahim is in northern Iraq to cover the Iraqi and Kurdish Peshmergas...Posted by euronews on Monday, March 28, 2016 Les forces kurdes ont mis 'un complexe sportif pour la jeunesse' à la disposition de ces déplacés. Elles déplorent que le gouvernement irakien n'ait pas prévu de centres ou de campements pour eux. Ici, c'est déjà plein. Et notre envoyé spécial de conclure, 'depuis plus de deux ans, ils vivaient sous la domination de Daech, comme des prisonniers, et aujourd'hui ce sont des déplacés, qui n'ont plus de maison, plus rien, et recherchent un abri sûr, un refuge pour toute leur famille, du moins pour ceux qui ont survécu.' #Sunni tribal fighters receive women and children from liberated villages in #Makhmour. Over 120 in a few hours. pic.twitter.com/4e7Ass1285- Tom Robinson (@RiseTomrob) 26 mars 2016 Dans le même temps, on apprend qu'Etat islamique mènerait des représailles contre les forces Kurdes à Mossoul même... #ISIS beheads another #Peshmerga as #Kurds back Iraqi army in #Makhmour offensivehttps://t.co/F3FSUbNnve pic.twitter.com/WKt3FjSFB8- Rudaw English (@RudawEnglish) 29 mars 2016
Vidéos A la une
En Ouganda, presque 35 % des filles arrêtent l'école. Catherine, mariée et mère de 5 enfants est l'une d'elle. Aujourd'hui elle a décidé de...
Vidéos A la une
Edith gère une menuiserie à Mexico, une profession d'habitude à dominante masculine. Cette passion lui est venue de son père et de son...
Vidéos A la une
C'est mercredi que sort le nouveau film de Rochdy Zem avec Omar Sy, qui raconte l'histoire exceptionnelle du premier artiste noir de la scène...
Vidéos A la une
Des étudiantes italiennes de différentes cultures ont posé pour un calendrier pour promouvoir l'intégration.
Vidéos A la une
Plusieurs anciens agents de sécurité de l'aéroport d'Orly accusent leur société, Securitas, de discrimination. Ils déclarent avoir été convoqués par la direction ou licenciés parce qu'ils portaient une barbe, et parce qu'ils sont de confession musulmane. Selon Force ouvrière, au moins neuf agents ont été convoqués depuis les attentats de Paris du 13 novembre dernier. Tous seraient musulmans, et porteraient une barbe. Mais leur employeur refuse de parler de discrimination. Plusieurs motifs figureraient sur les lettres de licenciement comme des retards ou le refus d'effectuer certaine missions. Le problème du port de la barbe est également écrit noir sur blanc. Certains employés ont déposé plainte au pénal pour discrimination, le conseil des prudhommes devra également trancher dans ce dossier.
Vidéos A la une
Pour la Commission européenne les crises qui traversent l'Europe menacent les valeurs fondamentales de l'Union. Une enquête Eurobaromètre révèle ainsi que les discriminations progressent au sein de la société. Cette étude indique, par exemple, que pour 64% des Européens la différenciation sur la base des origines ethniques est la plus répandue. Un chiffre en hausse de 8 points par rapport à 2012. Ces chiffres inquiètent l'institution, mais pour le premier vice-président de la Commission il faut maintenant utiliser cette prise de conscience. Pour Frans Timmermans " il faut combattre l'intolérance parce que la survie de la société européenne dépend de notre capacité à vivre ensemble avec différentes cultures et différentes religions ". Mais la réponse est difficile car il faut agir sur différentes politiques en même temps: l'emploi, l'accueil des réfugiés, la protection des frontières extérieures mais aussi l'éducation.
Vidéos A la une
Eric Brunet et Laurent Neumann ont débattu sur les penchants politiques du pape François. En effet, ce dernier a souvent des propos surprenants que ce soit sur la discrimination, la crise des migrants ou encore la peine de mort. Pour Laurent Neumann, le pape tient des discours qui ne s'attachent aucunement aux programmes de la droite, américaine ou française. Eric Brunet, lui, estime que ce n'est pas le pape qui est de gauche, mais la religion catholique elle-même. - Bourdin Direct, du vendredi 25 septembre 2015, sur RMC.
Vidéos A la une
La SNCF va devoir payer près de 150 millions d'euros à 800 cheminots et ex-cheminots marocains pour discrimination. Ces chibanis (cheveux blancs en arabe) embauchés dans les années 70 par la SNCF comme contractuels, estimaient avoir été lésés dans leur carrière et leur retraite à cause d'une clause de nationalité. Leur combat durait pour certains depuis 15 ans.
Société
Julien Sanchez, le maire de Beaucaire, est accusé par des commerçants musulmans de sa ville d’avoir émis deux arrêts "discriminatoires" en plein mois du Ramadan. Ceux-ci interdisaient l'ouverture des commerces entre 22 heures et 5 heures du matin.
Vidéos A la une
Les propos du ministre des transports, Alain Vidalies, au sujet du renforcement du contrôle dans les trains, ont fait vivement réagir la classe politique. "Je préfère qu'on discrimine pour être efficace, plutôt que rester spectateur", a déclaré lundi le ministre socialiste. "Si vous voyez un type qui a la légion d'honneur, vous n'avez pas envie de le contrôler. Par contre, si vous voyez un type arriver avec une djellaba et un sac dans lequel on peut dissimuler des armes, vous allez plutôt discriminer en allant contrôler celui-ci", a estimé le député "Les Républicains" Alain Marsaud.
Vidéos A la une
A Las Vegas, dans le Nevada, les policiers sont formés à agir à n'importe quelle situation de manière proportionnée.Une façon de prévenir les discriminations et apaiser les relations avec la communauté afro-américaine.
Actualités
Après de nombreuses plaintes reçues, la Commission européenne enquête sur des différences de prix à Disneyland Paris, parfois très importantes, pour les visiteurs étrangers.  
Vidéos A la une
L'association Kif Kif de Lille a organisé des tests anti-discrimination auprès d'une trentaine d'agences immobilières.
Vidéos Insolite
À Lyon, une fois par mois, sont organisées des soirées pour mettre à l'honneur les roux et leur chevelure flamboyante.
Vidéos A la une
Invité de Ça vous regarde l'Info le 4 mars dernier, Razzy Hammadi a détaillé le contenu de sa proposition de loi étudiée par l'Assemblée nationale mercredi. "Cela fait deux ans qu'on travaille sur le sujet" explique le député de Seine-Saint-Denis qui prend l'exemple des femmes moins bien payées que les hommes au sein d'une même entreprise : "Les femmes pourront se rassembler et mener une action de groupe commune" Le Cran était à l'origine de cette idée. L'élu revient sur ces deux ans de préparation en lien avec le cabinet de Christiane Taubira et les associations concernées. Sa proposition de loi sera étudiée dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale mercredi après la séance de Questions au gouvernement.
Vidéos A la une
Pierre Lacaze, secrétaire départemental du Parti Communiste, sur la plainte du rabbin de Toulouse pour discrimination dans un bureau de vote à l'école du Nord.
Vidéos A la une
Nigel Farage, le leader europhobe du parti britannique Ukip, remet en cause la politique de discrimination positive importée des Etats-Unis. A deux mois des élections législatives, il demande l'abolition des lois qui la mette en oeuvre.
Vidéos A la une
Le WCA est un test d'aptitudes physiques et mentales qui permet de juger des capacités à travailler d'un citoyen. Croisé avec la politique...
Vidéos A la une
Citant les récents exemples de profanation à Sarre-Union et Tracy ainsi que le racisme de supporters anglais dans le métro parisien, la ministre de la Justice a annoncé mercredi à l'Assemblée nationale des nouvelles mesures pour lutter contre le racisme et antisémitisme décrétés grande cause nationale. "Nous allons préparer un projet d'action de groupe qui permettra à ces victimes d'agir ensemble", a notamment expliqué la Garde des Sceaux.
Vidéos A la une
Présente sur le plateau du Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI, la présidente du FN a accusé dimanche le ministre de la Ville, Patrick Kanner, d'avoir prôné la "discrimination positive ethnique". "Patrick Kanner, ministre de la Ville, a expliqué qu'il voulait être le ministre de ceux qui ne sont pas Charlie, il a déclaré que le service civique serait prioritairement réservé aux jeunes de banlieue", a-t-elle affirmé.
Vidéos A la une
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/LJuq1gc4 . Réaction du maire de Sargé-les-le-Mans sur les...
Vidéos A la une
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/ailrxkuB . La maire de Sargé-les-le-Mans ne proposera plus...
Société
L’adjoint UMP au maire de Marseille, Didier Réault, a été condamné jeudi à 1000 euros d’amende avec sursis pour avoir posté en 2013 un tweet jugé discriminatoire à l’encontre des Roms.
Société
Le collectif Georgette Sand explique, à travers un blog, pourquoi une discrimination tarifaire existe entre les hommes et les femmes dans les supermarchés.
Vidéos A la une
Le débat sur le travail le dimanche connaîtra-t-il une fin heureuse ? Pour le moment, les divergences restent fortes, et c'est Emmanuel Macron qui relance la discussion. Le ministre de l'Economie a en effet présenté devant la presse une " ordonnance " dans laquelle il diagnostic différents problèmes à notre pays et présente ses solutions pour les surmonter. Parmi ceux-ci, il propose de libéraliser le code du travail en offrant la possibilité à certains magasins d'ouvrir le dimanche sous certaines conditions. Il n'en fallait pas moins pour faire sortir la commerçante Claire O'Petit de ses gonds ! " Il n'y a pas que les étudiants que cela concerne ! Cela entraîne de faire venir tout une chaîne d'autres personnels qui ne peuvent pas forcement venir travailler le dimanche ! C'est discriminatoire ! " s'exclame-t-elle.

Pages

Publicité