Société
Stéphane Scotto, ancien directeur de la maison d’arrêt Charles III à Nancy, comparaît ce vendredi devant le tribunal correctionnel de la ville. Il est accusé d’homicide involontaire après la mort d’un détenu en 2004.
Publicité