Vidéos A la une
LE VERNET / DIGNE-LES-BAINS - 28 mars 2015 - Par petits groupes les familles des victimes du crash de l'A320 se succèdent. Un instant de recueillement devant la stèle écrite en trois langues, français, allemand et espagnol, à proximité de l'endroit où s'est écrasé l'appareil de la Germanwings mardi. Le maire du Vernet, le petit village qui accueille les proches à émis l'idée d'un mémorial au col du Mariaud à 1561 mètres d'altitude, plus près du lieu du drame. Quelle que soit la réponse qu'il obtiendra, François Balique et les habitants du Vernet promettent assistance et réconfort aux familles des victimes, si elles ont un jour envie de revenir. Même compassion perceptible à Digne-Les-Bains. Ce samedi, plusieurs centaines de personnes ont assisté à une messe en hommage aux victimes de l'Airbus A320. Des messages en allemand et en espagnol ont été prononcés. Là encore, beaucoup d'empathie pour les familles endeuillées. Pendant ce temps, l'important dispositif de recherches déployé pour retrouver la seconde boîte noire et les corps des victimes a repris. Une soixantaine de personnes doivent se relayer samedi sur le site.
Publicité