C'est une jeune fille qui vient prendre place dans le confessionnal.Elle se penche à la grille du parloir et commence :"Pardonnez-moi mon père, parce que j'ai pêché.""Allez-y mon enfant, parlez, quel pêché avez-vous commis?""Mon père, j'ai commis le pêché de vanité. Deux fois par jour, je me contemple devant le miroir en me disant que je suis magnifique."A ce moment là, le curé se penche à la grille et observe longuement la jeune fille, puis il lui dit :"Mon enfant, j'ai une bonne nouvelle pour vous : ce n'est pas un pêché, c'est simplement une erreur."

Publicité