Vidéos Argent/Bourse
Le parquet de Paris vient de demander un procès contre l'entreprise et son président de l'époque. Il les soupçonne d'avoir volontairement mis en place un système de "harcèlement moral" pour accélérer les départs.
Publicité